Mame Birame Diouf : «J’ai perdu une mère brave et extraordinaire»

Mame Birame Diouf : «J’ai perdu une mère brave et extraordinaire»

Partager

Sa mère décédée dans la bousculade de Mina, Mame Birame Diouf a pris les choses avec philosophie, même s’il dit être sous le choc, avec le décès brutal de Gnilane Diouf, sa maman, qui s’était rendue aux lieux saint de l’islam y est restée à jamais.

«Je suis sous le choc. C’est incroyable. Le fait de penser à tous les beaux moments vécus me trouble. C’était une brave et extraordinaire mère qu’on n’oubliera jamais. Durant toute sa vie, elle a œuvré pour le bien-être de ses enfants et de ses proches. Mais, il faut accepter la volonté de Dieu. On n’y peut rien», a déclaré le joueur de Stoke City.

Gnilane Diouf, la défunte, a effectué le pèlerinage avec sa coépouse et sa fille aînée. Ces dernières ont assisté au drame, mais n’avaient pas la force de donner la triste nouvelle.
«Elles appelaient tous les jours, à la maison sans rien dire. On n’a eu la confirmation que vendredi. C’est vraiment trop dur, mais c’est la volonté divine. Il faut dire Alhamdoulilah et prier pour elle. Ma grande sœur et ma tante sont sur le chemin du retour», informe le joueur dans les colonnes du quotidien “Jour de Sport”. ,