Partager

Les sénégalais sont étincelants en ce début de saison en Europe. Sadio Mané, élu récemment meilleur joueur du mois d’Aout de Southampton, Assane Dioussé milieu étincelant de Empoli (Serie A) et Diafra Sakho, en course pour le titre de meilleur joueur du mois de West Ham, ont été sélectionnés parmi les meilleurs joueurs africains depuis le début de la saison.

Jeune Afrique a choisi, comme lors de la saison dernière, de s’adonner à l’exercice de classer les meilleurs joueurs en combinant des éléments objectifs (nombre de buts marqués, de passes réussies, d’arrêts effectués) et d’autres, plus subjectifs, comme l’impression dégagée, l’implication défensive ou la prise d’initiatives.

voilà ce qui s’est dit sur ces joueurs sénégalais:

Sadio Mané. Il est sans nul doute l’un des meilleurs milieux de terrain de la Premier League avec son club de Southampton. Buteur contre Swansea dans le cadre de la septième journée du championnat anglais, le Sénégalais a été récompensé par les supporters, qui l’ont élu meilleur joueur du club. Révélation du championnat l’an passé, il était la cible de Manchester United lors du mercato. Avec plus de 83% de passes réussies, le dribbleur totalise 485 minutes de jeu en Premier league cette saison.

Assane Dioussé. Il est l’un des grands espoirs du football sénégalais. Évoluant à Empoli, en Italie, il a disputé sept matchs cette saison, dont six en tant que titulaire. Alors qu’il vient d’avoir 18 ans, le milieu de terrain a impressionné lors du début de saison, notamment contre le Milan AC, lorsque, malgré la défaite de son équipe, il a éclipsé le milieu milanais. Le club lombard a même aussitôt tenté, en vain, de le recruter, tandis que le jeune Assane avait déjà été courtisé par Chelsea. Pas sûr que le Sénégalais résiste aux sirènes des grandes écuries européennes lors du mercato hivernal.

Diafra Sakho. Si West Ham figure à la troisième place de la Premier league derrière les deux clubs de Manchester, Diafra Sakho n’y est pas pour rien. L’attaquant sénégalais jouait pourtant encore en troisième division française en 2012. Depuis, il impressionne. Avec trois buts en sept matchs, il a notamment permis à son équipe de faire tomber Manchester City, qui restaient sur huit mois d’invincibilité. Titulaire à deux reprises en coupe de l’UEFA, il y a inscrit deux buts. Pas avare en repli défensif, il pâtit encore parfois d’un coupable déchet technique, mais son association avec Dimitri Payet risque de faire parler encore un moment.