Partager

L’attaquant sénégalais de Clermont (ligue 2 française) Famara Diédhiou caracole en tête des buteurs du second niveau du football français.


Avec deux buts supplémentaires marqués mardi lors de la 8-ème journée de ligue 2 (victoire 2-1 contre Ajaccio), Famara Diédhiou, en est à huit buts en sept matchs joués en championnat.


La semaine dernière, le site du magazine français So Foot disait de Famara Diédhiou, sur un ton provocateur, ‘’tire toi de là, tu mérites mieux que ça’’.


Diédhiou, ancien joueur du Dakar Sporting Club, est prêté avec option d’achat par le FC Sochaux.


Le site du magazine décrivait encore un attaquant qui court ‘’ pendant une heure et demie derrière des ballons mal dosés’’.


’’Diedhiou n’a que 22 ans et il porte déjà une équipe à lui tout seul. Mais vraiment à lui tout seul’’, souligne le site spécialisé évoquant le très beau début de saison du longiligne attaquant (1m 92) natif de Saint-Louis.


’’Depuis la reprise du championnat, les enchaînements, les prises de balle et toutes les décisions sont parfaites. Nancy, Le Havre et Évian ont déjà tous subi la loi de Famara (Diédhiou)’’, rapporte le site spécialisé.


Et pourtant, la carrière française de l’attaquant sénégalais qui brille au devant de la scène en ce début de saison, est loin d’être un long fleuve tranquille. Il a été déjà prêté en février 2015 ‘’sans option d’achat au Clermont Foot’’.


Repéré par Sochaux, le club doubien l’a ensuite prêté à Belfort (CFA, 2011-2012, 11 matches, 3 buts), Epinal (National, 2012-2013, 37 matches, 18 buts) puis au Gazélec Ajaccio (National, 2013-2014, 36 matches, 13 buts).


Après avoir débuté la saison dernière avec le FC de Sochaux (13 matches, 1 but), Diedhiou a été, de nouveau, prêté à Clermont en quête d’un attaquant après la blessure à un genou, l’hiver dernier, d’Idriss Saadi, parti cet été à Cardiff City (2e division anglaise).


Avec deux buts et trois passes décisives sur 14 rencontres lors de la phase retour, l’attaquant sénégalais a contribué au maintien en ligue 2 en 2014-2015 de la seule équipe professionnelle française dirigée par une dame, (Corinne Diacre).


D’ailleurs, elle ne tarit pas d’éloges sur l’attaquant sénégalais de 22 ans.