Partager

La Fédération sénégalaise de football a reçu un mail du club anglais d’Aston Villa relatif à la blessure d’Idrissa Gana Guèye contractée en sélection, le 5 septembre dernier lors du déplacement victorieux du Sénégal à Windhoek, face à la Namibie (2-), comptant pour l’acte 2 des éliminatoires de la CAN-2017.

Deux semaines après avoir contracté une blessure aux ischiojambiers, le cas Idrissa gana guèye préoccupe les dirigeants d’Aston villa. D’ailleurs, dès le retour du joueur de la sélection, les dirigeants des villans auraient saisi la FSF pour se plaindre du traitement médical dont leur joueur a fait l’objet. S’ils n’ont pas encore pratiqué les dispositions réglementaires de compensation en la matière fixées par la FIFA, les anglais attendraient le délai de 28 jours prévus pour faire payer la note par la FSF.

Pour sa part, la FSF confirme le courriel envoyé par Aston villa. Mais, selon son 2ème vice président, Abdoulaye Sow, aucun nuage n’existe entre l’instance dirigeante du football sénégalais et les dirigeants d’Aston villa. « Effectivement, je confirme qu’Aston Villa nous a adressé un courrier par écrit pour constater la blessure d’Idrissa Gana Guèye. C’est vraiment regrettable, mais nous sommes de tout coeur avec le garçon qui joue un rôle important dans le dispositif de l’équipe nationale. C’est ici le lieu de signaler que nous n’avons aucun problème avec Aston Villa. D’ailleurs, nous avons de très bonnes relations avec ce club. Aujourd’hui, le joueur qui est à la disposition de son équipe se soigne là bas. Evidemment, s’il était à la disposition de l’équipe nationale, on l’aurait soigné sans problème», a relativisé le dirigeant sénégalais.