Cherif Kandji, ancien international sur le match AfSud- Sénégal: ‘’L’équipe n’était pas...

Cherif Kandji, ancien international sur le match AfSud- Sénégal: ‘’L’équipe n’était pas présente collectivement’’

Partager

Le Sénégal a perdu (0-1), avant-hier, en Afrique du Sud lors du Challenge Mandela. L’ancien entraîneur des Hlm  a  fait le décryptage du match pour EnQuête.

Quelle analyse faites-vous du match Afrique du Sud- Sénégal comptant pour le Challenge  Mandela édition 2015 ?

L’entraîneur a tourné son effectif en procédant à huit changements de l’équipe qui a gagné la Namibie chez elle. Dans ce contexte, on ne pouvait pas voir l’équipe jouer en toute  harmonie. Il y a eu plusieurs aménagements qui ont entraîné un changement de comportement du groupe. L’équipe dans l’ensemble  a tenu le match jusqu’à la fin. Mais  on vu certains joueurs épuisés par le voyage effectué après le match contre  la  Namibie. La motivation des Sud Africains était aussi un obstacle pour le Sénégal. Notre équipe n’a pas évolué comme elle le souhaitait. Le match était plaisant  dans l’ensemble  même si l’équipe du Sénégal n’a pas joué dans sa vraie valeur.

Que pensez-vous de la prestation des Lions ?

C’est une équipe complètement remaniée qui a croisé  l’Afrique du Sud. Plusieurs joueurs ont joué ensemble pour la première fois.  C’est pourquoi, on a constaté des errements au niveau de la défense, de l’attaque et de la finition. Les joueurs ont voulu montrer individuellement qu’ils ont leur place dans la sélection. On a eu un Khadim Ndiaye présent  avec une bonne prestation. Lys Gomis, malgré le but encaissé, a quand même tenu le coup car il a sauvé trois occasions de but. Il a montré qu’il a du potentiel pour être titularisé. Au niveau de la défense, Kalidou Coulibaly a commis une erreur qui a occasionné le but de l’équipe adverse ; mais c’est un joueur talentueux. Tous les autres ont montré qu’ils avaient leur place  dans l’équipe. Je ne m’attendais pas à voir l’équipe sénégalaise présenter un jeu fluide, huilé avec  tous les automatismes nécessaires. L’équipe n’était pas présente collectivement.

Le poste de Gardien de but reste toujours instable depuis l’arrivée d’Aliou Cissé. Qui est le numéro 1, selon vous ?

Personne d’entre eux n’a eu un grand vécu à l’équipe. Le coach est en train de chercher le meilleur profil. Ce sont de jeunes talentueux et chacun aura  l’occasion de démontrer qu’il peut être le titulaire. Tous ceux qui ont été convoqués en équipe nationale ont essayé tant bien que mal de prouver qu’ils avaient  le potentiel pour garder les buts sénégalais.  Le poste de gardien de but  exige une certaine expérience. Cette dernière est appréciée  en fonction des matchs joués par saison, des convocations en équipe nationale et  de la participation aux compétitions internationales. Il faut les évaluer à travers ces différents paramètres pour prendre les meilleurs. Il y a  aussi  Ousmane Mané qui peut revenir. Mais  actuellement, le coach  a fait confiance  à Abdoulaye Diallo. Nous  souhaitons qu’il soit présent pour les  prochaines  échéances.

Est-ce que  la défaite ne va pas influer sur le mental de l’équipe dans les prochaines rencontres ?

Je ne le crois pas  car  les deux équipes savaient  que  c’était un  match amical qui n’a pas l’envergure d’une rencontre éliminatoire  ou d’une compétition officielle.  L’équipe  sénégalaise s’est inclinée par 1 à 0 à l’extérieur. Elle a encaissé un but en fin de match sur une erreur individuelle. Je ne pense  pas que cela puisse influer sur le moral des joueurs, des dirigeants ou de l’entraîneur. Aliou Cissé tirera certainement les enseignements de ce revers pour mieux préparer les prochaines rencontres.