Pape Alioune Ndiaye en leader technique au coeur du jeu (technicien)

Pape Alioune Ndiaye en leader technique au coeur du jeu (technicien)

Partager

Pape Alioune Ndiaye, le milieu de terrain international qui a rejoint récemment le club turc Osmanlıspor (élite), a ‘’le potentiel et le talent’’ pour devenir le maillon technique au cœur du jeu des Lions, selon son ancien entraîneur, Pape Boubacar Gadiaga.


’’C’est un milieu offensif qui a de grandes qualités techniques, il est entrain de prendre ses marques en sélection’’, a jugé l’entraîneur de Diambars.


Parlant de l’ancien joueur de Bodo Glimt (élite norvégienne), Gadiaga qui s’est entretenu avec l’APS avant la titularisation du milieu de terrain international contre l’Afrique du Sud, ce mardi, relève qu’il peut faire jouer et prendre ses responsabilités quand il s’agit d’aller au but.


’’C’est un joueur très fin techniquement et je suis convaincu que si on lui donne sa chance, il va difficilement sortir du groupe de performance’’, estime le technicien.


‘’Avec Sadio Mané, en excentré qui est la valeur ajoutée de cette sélection, on peut construire sur le long terme’’, a-t-il commenté refusant toutefois d’analyser le jeu produit par les Lions lors des deux premières rencontres éliminatoires de la CAN 2017.


‘’Si j’ai des choses à dire, ce sera à Aliou (Cissé) directement, je n’ai pas besoin de m’épancher dans la presse’’, argue-il soulignant qu’il faut se féliciter du bon virage pris par les Lions lors de ces éliminatoires.


Ces deux victoires permettront d’aborder les prochaines rencontres avec beaucoup plus de sérénité et de confiance, a t-il dit.


Le sélectionneur a tout le temps de bonifier son groupe, a t-il ajouté, relevant les contextes difficiles des deux premières rencontres contre le Burundi et la Namibie.


‘’Il y a la fin de la saison et ensuite, il a fallu faire à Windhoek avec l’altitude et le gazon synthétique’’, a-t-il dit.


Sans convaincre sur le plan du jeu, le Sénégal a remporté ses deux premières matchs éliminatoires de la CAN 2017 contre le Burundi et contre la Namibie. Deux victoires lui permettant de caracoler en tête du groupe K avec six points.


Trois points de plus de que le Burundi et le Niger. La Namibie dernière de la poule n’a pas encore marqué de points.