Partager

L’équipe nationale A du Cameroun a été tenue en échec (1-1), mardi au stade Leopold Sédar Senghor de Dakar par la sélection locale du Sénégal dans une rencontre amicale de préparation.

Certes, il n’y avait pas d’enjeu, mais l’envie était au rendez-vous dans cette opposition de 3 fois 30 minutes qui a servi de test pour les deux formations. Les Lions Indomptables préparent leur match de dimanche à Banjul face à la Gambie en éliminatoires de la Can 2017. Quant aux hommes de Moustapha Seck, ils onr en ligne de mire la manche aller de la qualification pour le Chan 2016 contre la Guinée au mois d’octobre à Bamako. Du coup, intéressant d’assister à cet amical qui a tenu toutes ses promesses avec notamment les stars camerounaises Nkoulou, Stéphane Mbia et Henri Bedimo.

Sur le terrain, les 15 premières minutes ont suffit aux hommes de Volker Fink d’ouvrir le score sur un penalty transformé par Jacques Joah (15’) suite à une faute du défenseur sénégalais Pape Alioune Ndiaye. C’est sur ce score que les 22 acteurs sont allés au vestiaires. La deuxième trente n’a rien donné si ce n’est l’expérience et la maîtrise du jeu notés du côté du Cameroun et la rage de Momo Cissé qui n’a laissé rien traîner. Le buteur camerounais en sait quelque chose.

Donc pour donner plus de goût à cette rencontre, les deux techniciens ont décidé d’apporter des changements. Côte Lions Indomptables, le capitaine Mbia entre en jeu,tandis que Tapha Seck lance ses offensives. Ce qui devient payant avec une large domination notée dans la dernière partie. Résultat: le Sénégal remet les pendules à l’heure grâce notamment à son attaquant Aliou Ba profitant d’un centre de Mamadou Gassama. On jouait la 81e minute.

Malgré les accélérations de Mbia et les grosses occasions manquées par les attaquants camerounais, le score n’a pas changé. L’équipe A du Cameroun est accrochée (1-1) par une modeste sélection locale du Sénégal. Un résultat qui devrait donner plus de confiance aux hommes de Tapha Seck avant le déplacement à Bamako.

En revanche, Volker Fink lui, devra apporter des correctifs même s’il ne s’agissait que d’une rencontre amicale où ses joueurs n’ont vraiment pas lever le pied.