Partager
djilobodji

La situation de Papy Djilobodji au FC Nantes commence à agacer du côté des Canaris. Désireux de quitter le club, le défenseur central n’a toujours pas trouvé preneur au grand dam de la direction du club, qui n’entend pas laisser filer l’international sénégalais en le bradant.

Absent du groupe nantais depuis le début de la saison en attendant que la situation ne se décante, le joueur de 27 ans ronge son frein et doit se contenter des séances d’entraînement. Un scénario qui pourrait toutefois durer si jamais le Lion de la Teranga n’était pas transféré d’ici la fin du mercato, à en croire le président Waldemar Kita, qui n’a pour l’heure reçu qu’une offre de Trabzonspor (2 millions d’euros), loin de ses attentes. « La proposition est en-dessous de ce que l’on souhaite », a ainsi indiqué le dirigeant à L’Equipe, avant de brandir la menace de la mise à l’écart du défenseur compte tenu de son attitude : « Si ça ne se fait pas, il ne partira pas et il ne jouera pas. »