Partager
Lys-Gomis

À 24 heures de la publication de la liste des Lions pour le déplacement à Windhoek, comptant pour l’acte 2 des éliminatoires de la CAN 2017, Aliou Cissé reste dans la continuité concernant les gardiens de but. Ainsi, Lys Gomis fait son retour dans la tanière, alors que Pape Demba Camara et Abdoulaye Diallo ne devraient pas être du voyage.

En route pour Windhoek, le trio des gardiens de but devrait connaître un petit changement par rapport au match contre le burundi à Dakar (3-1, 1ère journée des éliminatoires). et pour cause, le portier du Stade rennais, Abdoulaye Diallo, blessé à la cheville, ne devrait pas figurer sur la liste du sélectionneur, tout comme Pape Demba Camara qui ne joue pas les premiers rôles à Sochaux.

Tout le contraire de Khadim ndiaye, frais émoulu champion de guinée. Le gardien de but du Horoya AC, dont le championnat est arrivé à son terme depuis deux semaines, est resté à Conakry pour continuer ses entraînements. Le trio des portiers devrait être complété par l’ancien capitaine des Lions, bouna Coundoul qui est allé se relancer en Afrique su Sud, au Platinum Stars. Le titulaire au poste sous Alain giresse n’avait pas été appelé par Aliou Cissé contre le burundi, le 13 juin dernier.

Toutefois, la grande nouveauté concernant les portiers est le retour de Lys gomis. Le joueur de torino, qui jusqu’ici n’a pas encore travaillé sous les ordres d’Aliou Cissé pour des raisons de blessure, figure en bonne place sur la liste du sélectionneur. D’ailleurs, il a lui-même confirmé l’information, hier, en début de soirée. «Je suis très content de mon retour. Je devais être là, lors du dernier match contre le Burundi, malheureusement j’étais blessé. Là, j’ai repris du service depuis longtemps. Je suis toujours à Torino et comme je l’ai dit, je vais continuer à grandir en sélection. Il y a un environnement propice qui me permet de continuer l’apprentissage. J’ai eu le coach au téléphone à plusieurs reprises. Il m’encourage et m’incite beaucoup à continuer le travail. C’est vrai que si je viens en équipe nationale, c’est pour jouer, mais j’attends ma chance. Je ne force rien», a dit au bout du fil, dans un wolof alambiqué, le gardien de but du torino qui ne s’exprime qu’en italien.

Par contre, Pape Demba Camara, lui, sera laissé à la disposition de son club. Le Sochalien ne figure pas sur la liste du sélectionneur même s’il est gardé en repérage pour un éventuel forfait de dernière minute. S’il a été dernièrement rappelé pour remplacer au pied levé Lys gomis, blessé, le jeune du quartier Diacksao se veut positif. «Jusqu’au moment où nous arlons, je n’ai pas eu le sélectionneur, encore moins le coordonnateur Lamine Diatta. Je me suis même approché d’Omar Daf pour en savoir un peu plus, mais lui non plus n’a pas d’informations concernant la liste. De toutes les façons, je reste à l’écoute. Je continue à travailler dans mon coin. Même si je ne suis pas convoqué pour cette fois-ci, je vais continuer à me battre pour m’imposer en club et revenir en force en sélection», a dit Pape Demba Camara.