Partager
balde-keita

A 48 heures de la publication officielle de la liste des 23 ‘’Lions’’ devant prendre part à la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017 face à la Namibie le 5 septembre, ça agite en coulisses. On annonce le retour de Diafra Sakho (West Ham, Angleterre) près de dix mois après et la première convocation de Baldé Diao Keita, le joueur de la Lazio de Rome (Serie A, Italie).

Pourtant, depuis son arrivée à la tête de cette sélection sénégalaise, Aliou Cissé s’est imposé lors de ses trois premières (Le Havre-Sénégal 1-2, Ghana-Sénégal 1-2 et Sénégal-Burundi 3-1) sorties avec le groupe qu’il dispose actuellement.

Le sélectionneur national a-t-il donc besoin de rajouter d’autres joueurs dans son effectif? C’est la question que se pose IGFM dans ce débat du mardi. Pour apporter la réponse à cette question, nous avons trois intervenants.

Yatma Diop, ancien international : ‘’S’il faut renforcer son groupe pour éviter les blessures, c’est bien’’

‘’Je pense que dans le foot, il n’y a pas de sentiment. S’il faut renforcer son groupe pour éviter les blessures, c’est bien. Si le jeune Diao Keita a le niveau, je pense que c’est normal qu’il soit convoqué, pourquoi pas. C’est une question de compétence et de niveau. S’il a une qualité et un niveau aussi élevé que les autres, je ne trouve pas de problème à sa sélection.

Mais, je pense aussi que s’il n’avait pas les qualités, il ne serait jamais dans ce club (Lazio) aussi relevé.

Donc, c’est normal que Cissé le convoque. Maintenant, croisons les doigts pour voir s’il va l’appeler jeudi quand il publiera sa liste’’.

Abatalib Fall, ancien coach USO : ‘’Normal s’il faut parfaire la liste’’

‘’C’est normal pour parfaire la liste. Diafra Sakho et Baldé Keita sont les joueurs du moment. Ce sont des joueurs d’avenir. Donc, Aliou Cissé se projette sur l’avenir même s’il a un groupe qui s’est imposé face au Burundi. Je pense que ça reste beaucoup, il faut miser sur la jeunesse pour se projeter vers l’avenir.

Vous savez, avec des joueurs comme Demba Bâ et Papiss Cissé, il y a beaucoup d’incertitudes. Ils peuvent créer des blessures à tout moment. Donc, mieux vaut miser sur les jeunes’’.

Ablaye Ndiaye, ancien DTN : ‘’Une équipe n’est jamais parfaite’’

‘’Une équipe n’est jamais parfaite. Il faut changer dans la perfection. Dans le football, je pense qu’il faut chercher à bonifier son groupe même s’il est bon. Donc, si Aliou Cissé compte appeler un voire deux joueurs, c’est parce qu’il les connait. Il peut avoir 40 bons joueurs et éliminer pour rester avec ceux qui sont meilleurs.

Mais, ce n’est qu’après une compétition qu’on pourra savoir si tel ou tel joueur est bon ou pas. C’est donc pour cette raison qu’il a décidé de renforcer son groupe après une première journée face au Burundi’’.