Partager

C’est quasi-officiel, Lamine Sané, blessé, ne sera pas du déplacement de l’équipe du Sénégal à Windhoek, le 5 septembre prochain. Pour remplacer le défenseur central et capitaine des Lions, des noms sont avancés dont celui de Pape Guèye.

Lamine Sané forfait, une place est à prendre aux côtés de Kara Mbodj au névralgique poste de défenseur central. Des solutions existent pour pallier l’absence du capitaine des girondins de Bordeaux. Aliou cissé penserait déjà à des absents de longue date, Bayal Sall et Abdoulaye Bâ, mais aussi et surtout à un joueur qu’il connaît bien : Pape Samba guèye. En effet, le néo-défenseur central du club ukrainien de Dniepropetrovsk a joué sous les ordres du nouveau sélectionneur national durant le tournoi de football des Jeux Olympiques de 2012 à londres. Venu en renfort aux U23 en compagnie de Mohamed Diamé, Pape guèye avait alors disputé toutes les rencontres, se révélant comme l’un des meilleurs défenseurs centraux du tournoi. Cette prestation probante arrêtée en quart de finale contre le Mexique de Dos Santos, futur médaillé d’or, avait ouvert les portes de l’équipe du Sénégal A à la plupart des Olympiques : Ousmane Mané, Kara Mbodj, Abdoulaye Bâ, Zargo touré, Saliou cissé, gana guèye, Pape Souaré, Ibrahima Baldé, Moussa Konaté. Mais aussi à Pape guèye qui jusque-là avait souffert de la faible médiatisation du championnat ukrainien où il multipliait pourtant les performances avec son club d’alors, le Metalist Kharkov.

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Et aujourd’hui, Pape guèye porte les couleurs de Dniepropetrovsk, l’actuel porte-flambeau du football ukrainien et finaliste de la dernière édition de l’Europa league. l’enfant de Ponty (village de la commune de Diamniadio) s’y est imposé en décrochant une place de titulaire. «Ce n’était pas facile ni évident. Parce que j’ai trouvé sur place une solide défense, huilée et déjà bien en place et qui venait d’emmener l’équipe en finale de la Ligue Europa» informe Pape guèye qui a bouclé une décennie en Ukraine. Même s’il a été précédé par sa notoriété à Dniepr, le défenseur international indique avoir décroché une place de titulaire «à force de travail», galvanisé par le directeur sportif et l’entraîneur de son ancien club, le Metalist, qui l’y ont précédé. «Par rapport à Metalist où j’étais le capitaine, l’un des principaux cadres et le patron de la défense, ici il a fallu faire montre de plus de hargne, d’engagement physique et de détermination. Et je savais que sur ces plans-là, j’ai opéré une véritable métamorphose», confie Pape Samba guèye. le 20 août prochain, au moment de rendre publique sa liste des joueurs devant guerroyer avec les BraveWarriors namibiens le 5 septembre à Windhoek, Aliou cissé prendra sans nul doute en compte le fait que Pape guèye est l’un des lions les plus compétitifs. En effet, le défenseur de Dniepr a, d’ores et déjà, cinq journées du championnat ukrainien dans les jambes, sans oublier les matchs de l’Europa league auxquels son club a pris.