PROBLEMES DE CLUB, ÉLOIGNÉS DE LA TANIERE : Djilobodji et Kouly, deux...

PROBLEMES DE CLUB, ÉLOIGNÉS DE LA TANIERE : Djilobodji et Kouly, deux lions dans l’expectative

Partager

La saison 2015-2016 ne débute pas sous les meilleurs auspices pour Papy Djilobodji et Pape Kouly Diop. Si le premier est englué dans un bras de fer avec Nantes, le second est toujours à la recherche d’un point de chute après son départ de Levante. Sans compétition depuis l’entame de la saison, ils n’ont quasiment aucune chance de figurer sur la liste d’Aliou Cissé pour la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 contre la Namibie

Papy djilobodji dans l’imbroglio nantais

S’il y a un joueur qui ne sait pas encore dans quel club il évoluera l’année prochaine, c’est sûrement Papy Djilobodji. voulant quitter coûte que coûte le Fc Nantes, le défenseur international sénégalais se heurte toujours à l’intransigeance des canaris qui exigent une somme intéressante avant de le libérer. le celta vigo, un temps très enclin à l’idée d’enrôler le joueur de 26 ans, semble avoir déposé les armes. les offres de 2 millions d’euros (1,3 milliard de FcFA) et 2,8 millions d’euros (1,8 milliard de FcFA) ont toutes été repoussées par Waldemar Kita, le président nantais. ce dernier réclame pas moins de 5 millions d’euros (3,5 milliards de FcFA) pour lâcher Djilo. comme le celta, les autres formations désireuses de s’attacher les services de Djilobodji semblent aussi douchées par les prétentions financières de Nantes. Southampton et le promu Bournemouth, un temps intéressés, ne sont plus revenus à la charge. Une situation qui n’arrange pas les affaires de Djilobodji, à trois semaines de la fermeture du mercato estival, le 31 août. Si une solution n’est pas trouvée avant cette date, le Sénégalais serait dans l’obligation de rester au club sans être certain de jouer, puisqu’il n’est plus dans les plans de l’entraîneur, Michel Der Zakarian. ce dernier l’a même écarté du groupe de performance. Djiobodji n’a participé à aucune rencontre de préparation de Nantes et s’entraîne seul désormais. Il n’a évidement pas participé à la victoire de Nantes (1-0) sur guingamp lors de la 1ère journée de la l1.

Concurrence et bisbille avec Aliou Cissé

En bras de fer avec son club et sans compétition, Djilobodji voit son avenir en équipe nationale hypothéqué. l’ancien défenseur de l’AS Saloum avait déjà été rayé de la liste d’Aliou cissé lors de la première journée des éliminatoires de la cAN 2017 contre le Burundi (3-1). En son absence, Kara Mbodji et lamine Sané avait bien protégé les buts sénégalais. Même si Aliou cissé devra se passer de son capitaine, blessé et out pour un mois, le retour de Djilo pour le second match des lions dans les éliminatoires de la cAN 2017, contre la Namibie, le 5 septembre, n’est pas assuré. Bayal Sall pourrait bien être préféré au natif de Kaolack. le géant stéphanois est revenu à son meilleur niveau en club, en attestent les 33 rencontres de championnat disputées l’année dernière avec les verts qui renouent avec l’Europe. En instance de départ au Qatar, Bayal Sall serait l’une des pistes privilégiées du coach des lions contre la Namibie. Abdoulaye Bâ de Fenerbahçe, rassurant lors des matchs de pré-saison, est aussi une alternative crédible pour pallier le forfait de lamine Sané. Par ailleurs, les rapports de Djilo avec le coach national n’arrangent pas les choses. Mis sur le banc lors du premier match amical des lions depuis l’arrivée d’Aliou cissé, contre le ghana (2-1), le Nantais aurait mal digéré cela et s’en serait plaint auprès de l’entraîneur. Une attitude que Captain cissé n’a guère appréciée. Même si Djilo a tenté de décrisper la situation lors d’un entretien avec Stades. «Sachez qu’Aliou Cissé est mon aîné, mon grand frère, mon ancien en équipe nationale. Ce qu’il a fait pour le football sénégalais, je ne l’ai pas encore fait et je prie Dieu pour qu’il m’aide à le faire», confiait-il.

Pape Kouly diop cherche preneur

La situation de Pape Kouly Diop n’est guère plus reluisante. lui qui n’a plus de club depuis son départ de levante en début de saison, en fin de contrat après trois saisons durant lesquelles il a disputé 90 rencontres et inscrit 5 buts. récemment, Marca annonçait l’intérêt de las Palmas et Eibar pour le joueur formé à rennes. cependant,  rien d’officiel n’a encore été fait pour Kouly pour qui les formations intéressées n’auront pas à débourser une indemnité de transfert. À une semaine (20 août) de la publication de la liste des joueurs choisis pour défier les Brave Warriors, Kouly est donc mal parti pour être du convoi. Après avoir raté le premier match des éliminatoires de la cAN contre le Burundi (3-1), le joueur passé par le racing Santander, Tarragone et Tours Fc n’a quasiment aucune chance d’être du déplacement à Windhoek. Très bon techniquement et disposant d’une bonne vision de jeu, il aurait pu éclairer le jeu des lions. Son aisance sur les coups de pied arrêtés et sa qualité de passe auraient été aussi des atouts de taille sous la manche d’Aliou cissé.