Partager

Pour la première fois de l’histoire du football sénégalais, une académie de National 1 (3e division) remporte la Coupe du Sénégal et décrcohe dans la même année son ticket pour la montée en Ligue 2. Génération Foot est passée par là après avoir éliminé, Diambars et Jaraaf, deux grands du championnat. Un trophée qui permet également à ce centre de fortmation né il y a quinz ans de se qualifier pour la première fois en Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Bien avant les hommes de Olivier Perrin, Diambars avaient également eu ce même parcours, mais en remportant la Ligue 1 en 2012-2013 synonyme d’une première participation en Ligue des Champions de la CAF. Sans oublier Dakar Sacré-Cœur éliminé en demi-finale de Coupe du Sénégal par la Casa.

Des parcours remarquables qui poussent gfm.sn à poser le débat du jour.

Les Académies ne sont-elles pas en train de propulser le football sénégalais ? Pour donner la réponse à cette question, nous avons accroché trois intervenants.

Abatalib Fall, ancien coach Renaissance Dakar : ‘’C’est parce que leur joueurs ont tout à leur porté’’

‘’Je pense  que les académies ont des moyens. Elles sont différentes des clubs traditionnels. Vous savez, ces académies ont des terains d’entraînement pour faire évoluer les joueurs. Les joueurs ont à portée de main des chiffres médicaux, des installations. Ils sont tout le temps ensemble, ont tout à leur portée. Donc, je ne suis pas surpris du parcours de Génération Foot. Il y a aussi un cadre idéal pour faire de bonnes sélections nationales.

Mais, ce sont les présidents de clubs qui ont pris en otage le football sénégalais. Il y a un échec, il faut le dire. Le championnat professionnel n’est que de nom.

Néanmoins, il faut reconnaître que les académies ont vraiment fait avancer le football sénégalais car depuis quelques années maintenant, elles font des résultats et permettent à beaucoup de joueurs de poursuivre leur carrière à l’étranger’’.

Ablaye Ndiaye, ancien DTN : ‘’Les moyens font la différence’’

‘’Les académies ont des moyens et de joueurs de qualité. C’est extraordinaire comme Niary Tally qui a sur faire une bonne saison parce qu’il de bons joueurs, des moyens. Mais, je pense que la différence aujourd’hui, c’est que les académies ont plus de temps de récupération, de camps d’entraînement. C’est ce qui fait que depuis quelques temps, elles ont permis au football sénégalais d’avoir une certaine envergure. C’est ce qui fait la différence’’.

Mais, si le Casa ou un autre club avait les même moyens que Génération Foot, Diambars et Dakar Sacré Coeur, je pense qu’ils pouront faire de bons résultats. Les joueurs des académies ne sont pas meilleurs que ceux qui sont dans le championnat où les clubs ’’.

Alain Bocandé, formateur : ‘’Elles ont beaucoup apporté grâce à leur organisation’’

‘’Tout le monde reconnaît qu’aujourd’hui les académies sont dans une dynamique. Elles sont en train de monter en puisse en même temps faire progresser le football sénégalais. Je pense que le secret aujourd’hui, c’est le travail et rien d’autre. Les académies ont les moyens et n’ont pas de problème de déplacement contrairement aux clubs traditionnels.

Maintenant, c’est aussi à elles de poursuivre sur cette lancée tout en évitant de changer leur stratégie, leur façon de former même si elles ont beaucoup apporté au football sénégalais. Tout ça, c’est aussi grâce à leur organisation’’.