Partager

Saër Seck a affirmé que la qualité du jeu retrouvé dans la finale de la Coupe du Sénégal et la victoire de Génération foot, issue de la Ligue amateur est l’aboutissement d’un travail de qualité effectué par les Académies de foot qui ont réussi cette saison, plus que tout autre, à bousculer les clubs dits traditionnels. Mais, s’il n’y voit pas une alternance qui est en train de s’opérer, le président de la Ligue pro pense que cette montée en puissance démontre que le football sénégalais est en train de se remettre sur de bons rails.

Saër Seck a salué la qualité et la patience dont a fait montre Génération foot pour s’emparer de la 55e Coupe du Sénégal aux dépens du Casa Sports. Selon, le président de la Ligue professionnel, ce succès a été l’aboutissement d’un processus lancé depuis Diambars de Saly.

«Ce que Génération foot a fait, c’est l’aboutissement d’un travail. Génération foot était en Ligue 2 et est descendu en Nationale 1, en National 2. Mais, ils ont ensuite continué à travailler et à remonter en nationale 1. Aujourd’hui, ils ont remonté en Ligue 2 et ils viennent de gagner la Coupe du Sénégal. C’est la qualité, la patience dans le travail. C’est à la fois valable aussi bien pour Génération foot, Dakar Sacré-cœur que Diambars. C’est aussi valable pour pas mal de clubs. Vous allez à Guédiawaye, vous verrez qu’ils sont en train de travailler avec une petite académie à la base. Ngb à Niary Tally, ils ont aussi une académie qui travaille. Tout comme à Ziguinchor et cela se voit dans l’effectif du Casa Sports», a-t-il indiqué, tout en saluant la qualité du jeu fourni par les deux protagonistes de la finale.

«On a assisté à une finale extraordinaire. Cela fait longtemps, du point de vue de la popularité, d’un point de vue du jeu, que l’on n’a pas assisté à une finale de cette qualité. Avec en plus 7 buts, à la clé. On ne peut que féliciter les deux équipes finalistes. Parce que pour faire un spectacle, il faut être deux. Il faut féliciter tous les membres de la fédération et le comité d’organisation. Cela fait longtemps que l’on n’a pas eu 20.000 spectateurs au stade Demba Diop. C’est quelque chose qu’il faut relever et magnifier »
Il pense que «le football sénégalais est en train de se remettre sur de bons rails». «Avec la patience les fruits vont être cueillis bientôt», soutient M. Seck.

Contrairement à un sentiment partagé par beaucoup d’observateurs, le président Seck ne voit pas dans cette montée en puissance des clubs issus des centres de formation comme une alternance qui est en train de s’opérer dans le football.

«Ce qui est sûr, c’est que les bonnes équipes vont montrer leurs qualités sur le terrain. Pas de gros mots. Alternance ? Ce sont des propos de supporters. Les équipes traditionnelles avaient le monopole du football parce que ces clubs et ces académies comme Génération foot ou Diambars n’existaient pas. Ces clubs ont aujourd’hui, envie de gagner des titres et de travailler.

La compétition va donc être serrée, elle va être belle. Il n’y a pas d’alternance car, la Douane est championne, le Casa Sports avait le potentiel pour gagner le titre de champion et la Coupe du Sénégal. L’année prochaine, il sera candidat au titre tout comme Niary Tally qui sera présente. C’est cela qui va permettre d’animer notre championnat», indique-t-il.