Partager

Le défenseur central de Saint-Étienne, Bayal Sall, pourrait faire son retour en sélection, à l’occasion de la deuxième journée des éliminatoires qui opposera le Sénégal à la Namibie, le 5 septembre prochain au stade Sa-Nujoma de Windhoek.

Depuis le 23 mars 2013, lors du match entre le Sénégal et l’Angola, au stade du 28 Septembre de Conakry, pour le compte de l’acte 3 des éliminatoires du Mondial 2014, Bayal Sall n’a plus étrenné la moindre sélection en lion.

Il a été écarté par Alain Giresse, le sélectionneur d’alors, avec qui il n’était pas en odeur de sainteté. Mais avec l’avènement d’Aliou Cissé, le défenseur de Saint-Étienne pourrait revenir dans la tanière pour pallier l’absence de lamine Sané, éloigné des pelouses pour un mois.

En effet, Bayal Sall a enchaîné les bonnes performances avec les Stéphanois depuis plus de deux ans. Solide en défense, précieux dans les duels aériens, il a de sérieux atouts qui lui permettent d’enrayer les assauts adverses.

Avec la blessure du capitaine des lions qui a déclaré forfait pour le voyage du Sénégal en Namibie, Aliou Cissé serait en train d’étudier un probable retour du goréen, même si le sélectionneur ne compte pas chambouler son effectif par rapport aux éléments qui étaient présents lors de la réception du Burundi à Dakar, pour la sortie initiale dans la compétition.

L’ancien Insulaire pourrait ainsi oublier sa disette et goûter à nouveaux aux joies d’une sélection. Sa présence dans l’effectif des lions sonnera ainsi comme une bonne nouvelle, surtout que Bayal Sall a une expérience d’une dizaine d’années en équipe nationale. Sa présence athlétique pourrait, en effet, aider à mieux stabiliser la défense qui n’a pas été une assurance tous risques contre le Burundi à Dakar.

Bien qu’il soit en instance de transfert, le Sénégalais a tenu sa place lors des barrages qualificatifs à l’Europa League, même s’il n’a pas joué la première journée de la ligue 1 que son équipe a perdue face à Toulouse (2-1).