Partager

Seydou Bocar Seck s’est engagé pour un an et demi avec Bærum SK, club situé dans la banlieue d’Oslo, en Norvège. L’ancien pensionnaire de l’Institut Diambars, présidé par son père Saër Seck, par ailleurs président de la Ligue sénégalaise de football professionnel, évoluera sous les ordres de Roar Johansen.

Le milieu défensif de 24 ans a signé son contrat lundi et déjà, son entraîneur estime que Bærum SK ne sera qu’un tremplin pour le Sénégalais. «Il va certainement progresser et s’en aller dans un club plus huppé, prédit le technicien. Nous sommes une étape pour lui, mais nous allons profiter de ses prestations le temps qu’il sera avec nous.»

Seydou Bocar Seck avait déjà été proche de s’engager pour les Girondins de Bordeaux (Ligue 1, France), mais une blessure l’en a empêché. Du coup, il s’est tourné vers la Norvège où Diambars a, au fil des années, placé plusieurs de ses éléments. Au grand bonheur de Johansen qui considère l’acquisition de Seck comme une aubaine. «Nous avons été très chanceux d’avoir pu obtenir un si bon joueur», s’est-il emporté dans des propos repris par la presse norvégienne.

Pour le joueur, l’objectif est de progresser : «Je suis venu pour progresser et j’espère trouver l’occasion de le faire ici.» Quid de ses qualités ? Son nouveau coach les présente ainsi : «Un milieu défensif, présent dans les duels et la reconquête du ballon. Il est grand, fort et rapide et va nous aider à avoir une meilleure assise défensive.»

Seydou Bocar Seck est le 4e joueur en provenance de Diambars à évoluer en Norvège, suivant les traces de Saliou Ciss, Kara Mbodj et Pape Alioune «Badou» Ndiaye qui ont fait du championnat norvégien un tremplin pour leur carrière. D’autres Sénégalais, comme Mame Biram Diouf, Pape Pathé Diouf et Vieux Sané, ont également fait leurs classes dans ce championnat où le produit «Made in Sénégal» a plutôt bonne presse.