Partager

Sélectionné par l’ancien coach des Lions, Alain Giresse, lors du stage de préparation de la CAN 2015 à El Jadida (Maroc) en début d’année, Ousmane Mané n’était finalement pas du voyage en Guinée Équatoriale. Mais le jeune (24 ans) portier international de Diambars ne perd pas espoir et travaille pour revenir dans la «Tanière».

Quel bilan tirez-vous de la saison de Diambars ?

C’est une assez bonne saison. Nous avons perdu des points qu’il ne fallait pas perdre, notamment les deux matchs contre la Douane (0-1) et Gfc (2-0). Mais je pense que les jeunes ont tiré des enseignements pour les saisons à venir.

Personnellement, comment appréciez-vous cette saison ?

Pour dire vrai, il faut juste féliciter la Ligue (sénégalaise de football professionnel, parce que le championnat commence à avoir un certain niveau. Maintenant, toutes les équipes sont favorites.  Il faut aussi féliciter Karim Séga Diouf (coach de l’As Douanes) et tous les dirigeants pour leur travail. J’encourage surtout l’équipe de Niary-Tally, parce que, quoi qu’on puisse dire, il y a beaucoup de choses qui ont changé au niveau de cette équipe. Donc bravo a toutes les équipes qui ont participé à cette saison.

Pourquoi avez-vous été éloigné des terrains aussi longtemps ?

Je m’étais blessé à la cheville lors de la dernière journée de la phase aller contre l’As Pikine. Sur le but concédé, il y avait une faute sur moi, mais l’arbitre n’avait pas sifflé. Je me suis tordu la cheville sur cette action. Mais je me suis bien soigné. J’avais aussi eu une autre blessure, mais je ne souhaite pas en parler pour l’instant. A cause de cette blessure, je n’ai joué que 3 matchs sur la phase retour. De ce fait, je n’ai pas eu assez de matchs cette année. En plus, je ne jouais pas les matchs de coupes. Tout ceci fait que je n’ai pas eu assez de compétition cette année.

«Beaucoup de jeunes de ma génération ont un problème de mentalité»

Vous avez donc des regrets au sortir de cette saison…

Oui, vraiment. Pour être honnête avec vous, beaucoup de regrets. C’est un regret qu’on n’ait pas pris ce championnat qu’on aurait pu gagner quatre journées avant la fin.

Vous avez participé à la préparation de l’Equipe nationale au Maroc en janvier dernier. Avez-vous été déçu de ne pas aller à la CAN ?

(Rire). Non, pas du tout. Avant de quitter le Sénégal pour El Jadida, j’étais déjà au courant que je ne serai pas à la CAN. Mais j’étais parti pour pouvoir gagner en expérience et chercher une autre mentalité, parce que beaucoup de jeunes de ma génération ont un problème de mentalité. Franchement, il y a beaucoup de footballeurs qui ne sont pas à la hauteur mentalement.

Pensez-vous pouvoir retrouver votre place en sélection ?

Franchement, je sais ce qui me manque et je suis en train de travailler sur tous les plans pour revenir en Equipe nationale. Et je pense que ça va bien se passer «Incha’Allah». Il faut juste travailler, m’améliorer davantage et être régulier dans mes matchs.

Peut-on s’attendre à vous voir à Diambars la saison prochaine ? Avez-vous des offres ?

Franchement, je ne le souhaite pas et je pense que beaucoup de gens ne souhaitent pas que je rejoue la saison prochaine au Sénégal. Comme je dis toujours, c’est Diambars qui a en charge cela. Parfois, des gens me demandent pourquoi Diambars me garde toujours et je ne sais pas quoi répondre, parce que je ne peux pas comprendre une question pareille. Diambars ne me gardera jamais au Sénégal. Chaque année, ils travaillent sur mon cas et c’est peut-être que je n’ai pas encore la chance de partir. Mais je les remercie du travail qu’ils font pour tous les joueurs du centre.