Partager

Dans le viseur d’Aliou Cissé, Youssouf Sabaly de retour de prêt d’Evian TG pourrait intégrer la tanière des Lions pour dépanner au poste d’arrière latéra droit toujours à pourvoir.

jadis considéré comme le maillon fort des Lions, le poste d’arrière latéral droit du Sénégal est devenu un casse-tête pour le sélectionneur. Malgré les nombreux joueurs qui se sont essayés sur ce flanc droit, le poste n’a toujours pas trouvé son patron. Un déséquilibre que pourrait accentuer la blessure du capitaine, Lamine Sané.

Lamine Gassama, Zargo Touré, Issa Cissokho  et Victor Bindia sont les préposés naturels au poste. mais aucun d’entre eux n’a encore signé un bail à long terme pour occuper dans la durée ce compartiment. Latéral droit de métier, Issa Cissokho semblait promis à un long règne, mais ses bisbilles avec l’ancien sélectionneur avaient fini par l’écarter de la tanière. Défenseur central de formation, Zargo Touré a souvent dépanné à ce poste sans  jamais réussir à mettre tout le monde d’accord. Lamine Gassama était perçu comme une alternative crédible, mais le merlu qui n’a pas été titularisé lors de la première sortie officielle d’Aliou Cissé semble ne pas avoir le profil du poste pour le coach, même s’il faut dire que le joueur avait contracté une blessure à la veille de la réception du Burundi. Appelé à la rescousse, Victor Bindia n’a pas pu combler le vide, n’affichant plus les mêmes gages de sécurité qu’on lui connaissait, à l’entraînement. Autant dire que sur ce côté droit, une brèche reste ouverte pour la jeunesse qui montre déjà les crocs. Et parmi les plus en vue, le binational Youssouf Sabaly semble avoir une chance d’intégrer la tanière et d’apporter ce vent nouveau qu’Aliou Cissé attend de voir souffler sur le côté droit de son équipe. Lui qui compte bien donner leur chance à tous les footballeurs  sénégalais, où qu’ils se trouvent. En tendant la perche à Sabaly, le sélectionneur réussira un grand coup, eu égard à la polyvalence de ce jeune défenseur, latéral droit de formation, capable d’évoluer à gauche, comme il l’a récemment démontré avec Evian Thonon. «Le constat est général. Aujourd’hui, le Sénégal a très peu de latérau  droits. Pour le moment, Aliou Cissé n’a toujours pas établi la vraie hiérarchie dans ce secteur. Il cherche la meilleure formule et au fil des matchs, il sera édifié sur les éléments susceptibles d’occuper ceposte qui reste l’un des chantiers du sélectionneur», souligne, en effet, une source proche de l’encadrement es Lions.