Partager

L’Angleterre est devenue depuis quelques années, la vraie destination des footballeurs sénégalais. Et chaque année qui passe, cela se confirme comme lors de ces deux dernières saisons où on a noté les signatures en masse de Dame Ndoye, Diafra Sakho, Gana Guèye, Pape Ndiaye Souaré, Sadio Mané et Cheikhou Kouyaté se rajoutant à l’une des premières vagues avec Mohamed Diamé, Demba Bâ et Papiss Demba Cissé.

De multiples choix qui méritent évidemment une interrogation. Pourquoi ils aiment tant ce pays ? Les réponses n’en manquent pas même si on a choisi deux points pour apporter des éclaircissements.

Pour plus de visibilité

Chaque signature de contrat a son intérêt. Si aujourd’hui, la dernière vague a décidé de rejoindre la Premier League, c’est en grande partie pour se faire un nom même si précédemment, ils avaient déjà été connus. C’est notamment le cas de Gana Guèye, dernier footballeur sénégalais à s’engager avec un club anglais plus précisément à Aston Villa. Pourtant, tout allait bien à Lille car il jouait à chaque saison la Coupe d’Europe (Europa League ou Champions League). Sans oublier qu’il a été un titulaire.

C’est également le cas pour son ancien coéquipier à Diambars, Pape Ndiaye qui, en quittant le LOSC pour Crystal Palace, avait déjà la côte en France.

Dame Ndoye, Diafra Sakho, Sadio Mané et Cheikhou Kouyaté qui ont rejoint l’Angleterre il y a un an après une saison époustouflante avec leurs clubs respectifs, peuvent être mis aussi dans le même sac que Gana et Souaré.

Ces nombreux choix peuvent néanmoins être compris dans la mesure où l’Angleterre reste un championnat suivi sans doute le plus regardé dans le monde et le meilleur depuis la perte de vitesse de la Serie A.

La preuve avec Sadio Mané qui est suivi chaque semaine à travers ses performances en club alors quand il était à Salzbourg (Autriche), il était loin d’avoir cette médiatisation.

Pour se faire du fric

Si les Lions ont tous choisi d’évoluer dans le championnat anglais, c’est aussi qu’ils veulent sans aucun doute se faire plus d’argent quand on sait qu’en Angleterre, ça paie beaucoup plus que dans les autres championnats. Les joueurs sont payés par semaine et ils ont également l’avantage d’avoir le permis de travail quand ils ont un certain nombre de sélections avec leurs équipes nationales.

En Angleterre, un footballeur peut toucher plus de 60 millions francs Cfa par semaine. Ce qu’un joueur de Ligue 1 française touche par mois. Sans compter un public accrocheur qui ne veut que pour le foot et les stades qui se remplissent comme un œuf.

Dans ce cas, les Lions semblent avoir raison de se bousculer en Premier League. La preuve avec Kara Mbodj (Genk, Belgique) qui n’a pas caché son désir de rejoindre l’Angleterre.

Reste donc à savoir si sportivement, ils retrouveront le sourire à l’issue de la nouvelle saison qui démarre début août.