Partager
Issa Cissokho

Sociétaire désormais du Genoa CFC, Issa Cissokho ne garde aucune dent contre son ex-président Waldemar Kita. Ce dernier lui avait un peu remonté les bretelles concernant son projet de quitter le FC Nantes à tout prix cet été.

Aucune haine contre Waldermar Kita

L’environnement s’est quelque peu surchauffé avant le départ d’Issa Cissokho du FC Nantes. Cette montée de tension était le fait du président nantais Waldemar Kita en quelque sorte remonté contre l’envie d’ailleurs du latéral droit sénégalais.

Malgré les vives critiques de son ex-président, Cissokho préfère jouer la carte de l’apaisement, estimant que monsieur Kita était dans son rôle. « Il y a des conditions qui devaient être remplies, c’est normal. Il aurait très bien pu ne pas me laisser partir. Il aime beaucoup ses joueurs, c’est pour ça qu’il dit ce qu’il pense. C’est lui le patron », déclare le joueur sénégalais à L’Équipe.

Le récent joueur du Genoa CFC est par la suite revenu sur l’excellente préparation qu’il a eue avant de quitter le club nantais. « Pour moi, le plus important, c’était de faire une très bonne préparation pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Si je n’étais pas parti, au moins, j’étais prêt à jouer en L1 », explique-t-il.