Gana Guèye a quitté l’Angleterre

Gana Guèye a quitté l’Angleterre

Partager

Au coeur d’un feuilleton pour son transfert qui tarde à se concrétiser, Idrissa Gana Guèye est désormais suspendu à la décision d’une commission. En attendant, le Sénégalais aurait quitté l’Angleterre depuis avant-hier. Pour décrocher son sésame lui permettant d’exercer dans le championnat anglais, Idrissa gana guèye est obligé de faire recours à une commission.

Sollicitée par Aston Villa, celle-ci examinera le dossier du Sénégalais pour convaincre le ministère du Travail de lui délivrer un permis de travail. Selon olivier Fosseux, journaliste au quotidien lillois La Voix du Nord, «l’Angleterre est différente des autres pays européens. Là-bas, la Fédération a mis en place un mécanisme ne permettant pas à tout le monde d’y jouer sans au préalable remplir certaines conditions. Pour le cas précis de Guèye (Idrissa), je peux vous attester que les deux clubs sont tombés d’accod pour un transfert de 10 million  d’Euros. Il a effectivement passé sa visite médicale. Malheureusement, il ne peut pas signe  son contrat puisqu’il est bloqué par un document administratif».

Très au fait des affaires du LoSC, le journaliste poursuit : «Au niveau du club, c’est ce qu’on mentionne. Ce visa peut prendre quelques jours. Et on nous signale que les deux clubs ont commis une commission qui siégera sur son cas. Et normalement, tout doit rentrer dans l’ordre dès la semaine prochaine. Ensemble, les deux clubs vont publier conjointement un communiqué pour éclairer la lanterne des uns et des autres». Cependant, Idrissa gana guèye ne serait plus à birmingham. Le Lillois aurait même quitté l’Angleterre. «Depuis quelque temps, le joueur ne répond plus aux appels. C’est normal, c’est stratégique, puisqu’il ne sait pas de quoi sera fait son avenir. Mais, après vérification au niveau du club, on nous apprend qu’Idrissa Gana n’est pas en Angleterre présentement. Même si Aston Villa a repris le chemin des llentraînements depuis le 6 juillet. Mais il ne peut pas intégrer le groupe tant que cette situation n’est pas réglée. Maintenant, on ne sait pas s’il est effectivement en France ou au Sénégal. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne décroche pas son téléphone», a conclu olivier Fosseux