Aprés l’infrastructure, Génération Foot sort de terre son équipe fanion

Aprés l’infrastructure, Génération Foot sort de terre son équipe fanion

Partager

L’académie Génération Foot (GF), soigne son équipe fanion qui est leader du tournoi de montée en Ligue 2, après avoir investi plus d’un milliard de francs pour ériger ses infrastructures (dortoirs, terrains de football d’entraînement, espaces de vie) à Déni Birame Ndao (département de Rufisque).

Et avec une large victoire (6-0) aux dépens de Teungueth FC (TFC), l’académie présidée par Mady Touré a fait un grand pas vers la Ligue 2, en dépit de la prudence de son manager général Olivier Perrin pour qui, ’’mathématiquement rien n’est encore fait’’.

Génération a gagné lors de sa première sortie 2-0 contre EJ Fatick, dans le cadre du tounroi de montée en Ligue 2.

Dimanche dernier sur leur terrain gazonné et entretenu comme un billard, les jeunes de GF, en dépit de la passion entourant la rencontre, ont dominé largement les débats aidés en cela par les errements des joueurs d’en face.

Sur le penalty du deuxième but, le gardien expérimenté Mame Abdou Ndoye qui a pourtant joué à Yakaar de Rufisque et à l’US Gorée fait une faute de main. Et ’ancien attaquant du DUC, Mouhamadou Dramé, qui se fait expulser à la demi-heure de jeu, a laissé ses coéquipiers menés au score, jouer en infériorité numérique.

Mais à part ces faits de jeu, les coéquipiers d’Ibrahima Faye, le robuste attaquant de GF, ont usé les joueurs de Teungueth FC qui ont pourtant réussi à déplacer du public pour cette lutte pour la première place du tournoi.

Du côté de Génération Foot, poussé par ses supporters venus du village du Déni Birame Ndao, on n’a rien laissé au hasard. L’équipe a en effet fait appel à un peloton de gendarmerie pour encadrer tout ce beau monde.

Et malgré l’âpreté des débats, les pensionnaires de GF ont gagné la bataille de haute lutte, en faisant étalage de leurs qualités techniques et tactiques durant la rencontre gagnée largement 6-0. A la mi-temps, ils menaient par 3-0.

S’ils ont profité des situations favorables, le penalty cadeau offert par le gardien de TFC et de l’expulsion de l’attaquant adversaire, les garçons de GF étaient comme en examen, récitant des leçons de football biens sues.

‘’On fait du football pour faire plaisir et nous avions à cœur de régaler les gens ayant fait le déplacement’’, a indiqué le manager général, à la fin de la rencontre.

Et ils ont marqué des points chez leurs supporters qui n’ont cessé de les pousser et de crier ‘’fii nooko moom’’ (pour dire qu’on est chez nous), au fur et à mesure que les buts s’empilaient.

‘’C’est bien et nous sommes très heureux ce soir’’, a dit le manager général, informant que la descente en Ligue 2 française du principal partenaire, le FC Metz, n’aura aucune incidence sur ses engagements.

‘’C’est un contrat à long terme, il n’y a pas de souci à ce niveau comme la probable montée en ligue 2 sénégalaise n’aura aucune incidence sur le travail fait en interne’’, relève le technicien français qui avait à ses côtés Abdoulaye Sarr, l’ancien entraîneur national qui a rejoint le centre en début de saison.

Avec deux victoires à la clef (six points +8) et avec des joueurs dont certains doivent quitter l’équipe et l’académie, ’’Génération Foot est bien lancée dans son projet d’aider des jeunes footballeurs à s’épanouir par le football’’, a ajouté Perrin.

Et du côté administratif, les pensées sont déjà tournées vers le futur proche ‘’l’érection d’une tribune à la place des deux tribunes démontables érigées pour les besoins du match’’.

‘’Nous avons prévu de construire une tribune et des vestiaires à ce niveau’’, a dit Talla Fall, pointant du doigt l’espace où sont placées les deux tribunes
démontables prises d’assaut par un public nombreux.

Ce n’est pas seulement dans l’amélioration de l’infrastructure que GF doit se pencher puisque du point de vue administratif, une erreur inadmissible à ce niveau de la compétition a failli coûter cher à l’équipe locale.

Deux joueurs dont le double buteur Abdou Ndiaye se sont échangé leurs maillots à la mi-temps. Ce qui a valu à Ndiaye, averti en première période, de se faire expulser par l’arbitre de la rencontre pour cumul de cartons.

Comme quoi sur la voie de l’érection ’’de ce qui se fait de mieux’’, comme l’a indiqué le président Mady Touré, il y a beaucoup de réglages à apporter.