Partager

Sur les six cadres qu’il souhaitait conserver, Jacky Duguépéroux, l’entraîneur du Racing, n’en aura donc laissé échapper qu’un seul : le latéral droit Michaël Chrétien dont le club strasbourgeois a, faute d’avoir trouvé un accord financier avec lui, fini par abandonner la piste pour recruter Éric Marester (ex-AC Ajaccio) à son poste.

Comme prévu, ce dernier, qui s’est engagé mardi pour deux ans et est arrivé hier soir, s’entraînera dès ce matin. Mais il ne sera pas le seul ‘’nouveau’’ visage à la Meinau. Car après le gardien Alexandre Oukidja, l’attaquant Jérémy Blayac, le défenseur central Ernest Seka et le milieu récupérateur Mayoro N’Doye, Abdallah Ndour, prêté par le FC Metz en 2014-2015, a trouvé ce dimanche un accord avec le club bas-rhinois pour prolonger son séjour en Alsace.

Rentré cet été à Metz où il était sous contrat jusqu’en 2016, le latéral gauche n’a jamais eu l’intention d’y rester. Le club lorrain, relégué en Ligue 2, souhaitait pourtant le récupérer, mais le Sénégalais lui a tout de suite fait savoir qu’il voulait retourner au Racing avec qui il a disputé 25 matches de National lors du dernier exercice. A force d’insister, il a obtenu gain de cause et a, comme son compatriote Mayoro N’Doye, initialement lié au FCM jusqu’en 2017, rompu son engagement en Moselle.

22 sous contrat fédéral

Restait à trouver un terrain d’entente avec le RCSA. Pas la partie la plus compliquée du deal. C’est chose faite depuis hier. Abdallah Ndour, qui, vendredi, avait quitté prématurément le stage du FC Metz à Vittel – officiellement par mesure de précaution -, est tombé d’accord avec les dirigeants strasbourgeois sur la base d’un contrat d’un an, assorti d’une option de deux années en cas d’accession en Ligue 2. Exactement comme N’Doye et la recrue venue d’Amiens, Oumar Pouye, avant lui.

Après avoir lui aussi rallié la capitale de l’Europe hier soir, il passera aujourd’hui la visite médicale préalable à la signature de son nouveau bail. Peut-être s’entraînera-t-il cet après-midi (17h), mais rien n’est moins sûr. Il devrait plus vraisemblablement retrouver ses anciens et nouveaux coéquipiers demain matin.

Ndour devient ainsi le 22e Strasbourgeois sous contrat fédéral. Le club meinovien, qui a pratiquement bouclé son marché estival (1), cherche encore un défenseur central gauche et, peut-être, un milieu offensif droit. Mais avec le retour de l’ancien Messin, tous les postes sont désormais pourvus, à défaut d’être doublés. Le temps presse donc un peu moins pour un RCSA qui dispose d’un mois, avant le coup d’envoi du National le 7 août, pour compléter et ajuster son effectif.

(1) Avec, à ce jour, quatre recrues : le gardien remplaçant Olivier Blondel, l’attaquant Oumar Pouye, le milieu défensif Massiré Kanté et le latéral droit Éric Marester.