Partager

La Coupe du monde de Beach soccer se tiendra du 9 au 19 juillet au Portugal. Les Lions se sont envolés hier pour défendre les couleurs du Sénégal après avoir reçu le drapeau national. Al Seyni Ndiaye, gardien de but de l’équipe sénégalaise, a évoqué, en répondant aux questions de « Stades », la préparation de l’équipe, son groupe de performance, sa poule et ses chances. Selon lui, l’équipe fera tout pour s’inspirer de la sélection U20 qui a terminé 4ème du dernier mondial de la catégorie.

« On remercie la Fédération sénégalaise de football qui nous a mis dans des conditions optimales de préparation. Le seul hic, c’est que nous n’avons pas eu de match amical avant de rejoindre le Portugal. Mais bon, les U20 étaient dans la même situation et cela ne les a pas empêchés d’atteindre les demi-finales du mondial. Pourquoi pas nous aussi? Nous allons nous battre pour faire comme les U20 », a fait savoir Al Seyni Ndiaye.

Interpellé sur le groupe de performance de l’équipe national sénégalaise, le portier des Lions a souligné le manque d’expérience de la plupart des joueurs : « c’est un groupe avec des joueurs de qualité. La différence avec les campagnes précédentes c’est le fait que la plupart des joueurs seront à leur première participation. N’empêche, nous allons combiner l’expérience des cadres à celle des nouveaux pour réussir ensemble un résultat positif ». « Nous connaissons le Portugal qui nous avait éliminé en quart de finale en 2011. Notre première victoire en Coupe du monde nous l’avons eu face au Japon en 2007. L’adversaire inconnu, c’est l’Argentine que nous devons rencontrer d’entrée le jeudi 9 juillet. Nous allons lui imposer notre jeu parce qu’il est important d’entamer une compétition par une victoire. Nous allons jouer à fond nos chances dans ce mondial pour atteindre l’objectif d’aller le plus loin possible », a-t-il fait savoir au sujet de la poule du Sénégal et de ses chances. Et le gardien qui en est à sa 5ème participation de finir en déclarant : « Nous demandons au peuple sénégalais de prier pour nous comme toujours. Si nous bénéficions des prières, encouragements du peuple et de la motivation des autorités, nous allons réussir quelque chose ».