PARTAGER

Le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Augustin Senghor,  en marge du match l’Us Gorée-Asfa, est revenu, dans les colonnes de L’Obs, sur les matches arrangés. « On ne peut pas être déçu de ce match. L’Asfa a joué le coup et mérite sa victoire. Cet exemple doit être étalé dans notre football, parce que quand on voit ce qui se passe ailleurs… Ce sont les leçons qu’on doit retenir, c’est à dire qu’un championnat se joue de bout en bout. Ce n’est pas parce qu’on est plus concerné par la montée ou la descente qu’on doit se permettre de rompre les valeurs de fair-play. Je pense que vous suivrez mon regard (allusion au match As Saloum-Ndiambour (1-0), lors de l’avant-dernière journée, avec les soupçons d’arrangement contre Gaston Mbengue : Ndlr) ». « Il faut que tous les dirigeants comprennent que nous ferons ensemble ce football ou le tueront ensemble. Il ne doit pas y avoir d’arrangements dans nos matches. Il ne faut pas non plus que des équipes ou des dirigeants pensent être les seuls qui sont bénis pour gagner tout le temps ».