PARTAGER
Alain Giresse

L’ancien Olympien a dirigé le Lillois Idrissa Gana Gueye, ciblé par l’OM, lorsqu’il était sélectionneur du Sénégal. Aujourd’hui à la tête du Mali, Alain Giresse connaît également le Caennais Ngolo Kanté, puisqu’il lui a récemment proposé d’évoluer sous les couleurs des Aigles.

L’OM aimerait recruter Idrissa Gana Gueye que vous avez eu sous vos ordres au Sénégal. Quelles sont ses qualités ?
Alain Giresse :
C’est le prototype même du milieu harceleur, récupérateur, très bon dans le pressing. C’est son point fort. Il me fait penser à Jean Tigana. Sans avoir une stature de déménageur, il a un bon sens de l’anticipation et de l’intervention. Dans le vestiaire, c’est quelqu’un de discret, mais il a un très bon état d’esprit. C’est un compétiteur.

A-t-il le profil pour s’adapter dans un club comme l’OM ?
Alain Giresse :
Maintenant, oui. Il a franchi un palier à Lille, il s’est adapté à la Ligue 1, il est devenu solide. Je me suis appuyé sur lui, il a toujours joué.

Sur quels points doit-il encore progresser ?
Alain Giresse :
Dans l’utilisation du ballon, la justesse et la précision. Mais il s’est bien amélioré de ce côté-là, il commence à marquer des buts, ce qu’il ne faisait pas avant, on voit donc que sur le plan offensif, il a bien progressé. Il peut évoluer dans un schéma à deux devant la défense, mais il peut jouer aussi devant la sentinelle.

En tant que sélectionneur du Mali, vous devez suivre Ngolo Kanté (qui est franco-malien)…
Alain Giresse :
Oui, je le connais, puisque je l’ai démarché. Pour l’instant, il préfère attendre. C’est aussi un bon joueur, un peu dans le même registre, avec beaucoup d’activité, du volume de jeu, de la présence au milieu. La différence entre les deux, c’est qu’Idrissa Gueye s’est bien installé depuis quelques saisons à Lille, alors que Ngolo Kanté doit encore confirmer au plus haut niveau.