PARTAGER

La performance réalisée par l’équipe nationale U20 doit s’inscrire dans la continuité et la construction des différentes sélections nationales. C’est l’avis de Lamine Michel Savané, directeur exécutif de l’académie Aspire.

«Il faut éviter l’éternel recommencement. On espère que ces jeunes vont progressivement rallier l’équipe olympique et au-delà l’équipe nationale A. On espère que cette performance sera un socle pour construire le futur du football sénégalais», confie-t-Il. Il estime cependant que c’est à la direction technique d’avoir une philosophie et une stratégie. «Au fur et à mesure que les joueurs avancent, il faudra les suivre, de faire des regroupements ponctuels et voir ceux qui peuvent intégrer l’équipe A », indique-t-il, tout en se félicitant du classement (4ème) obtenu par les Lionceaux.

«On avait déjà vu l’équipe lors du Chan. La plupart des gens n’y croyaient pas. Cela nous rend toujours fiers en tant que Sénégalais. Nous félicitons le staff et la Fédération pour le travail qui a été fait», se réjouit le promoteur de l’Académie basé à Saly qui passe aujourd’hui comme l’un des gros pourvoyeurs de joueurs dans les sélections de petites catégories puisque cinq joueurs de la sélection U20 sont issus d’Aspire. Trois y sont encore et sont en train de terminer leur cursus et ont commencé leur carrière professionnelle. Il s’agit de Moussa Wagué, Moussa Ba et Abdoulaye Ndione.

A ces joueurs s’ajoutent d’autres joueurs qui sont passés professionnels, notamment Pape Diéne Faye qui évolue à Mbour Petite Côte et Fallou Niang qui joue au Maroc. Sans parler du gardien Ibou Sy qui a fait ses premiers pas avec feu Georges Sagna, ancien directeur technique d’Aspire et à l’école de football de Rebeuss. «On ne peut que magnifier le travail qui fait au niveau de l’Académie et qui a permis de faire éclore tous ces joueurs.

Ibou Sy fait partie de la promotion 2008 du projet Aspire football Dream. Nassalan est de la promotion 96. Il s’agit également de saluer le travail de Boucounta Cissé qui a commencé dans les 10 dernières années à sélectionner les joueurs dans les différentes équipes nationales», souligne t-il