Partager

Mali et Sénégal étaient aux prises pour l’attribution de la troisième place de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015, au North Harbour Stadium d’Auckland, ce 20 juin. Une sorte de choc entre pays-frères pour un match qui n’avait rien d’amical. A l’arrivée, les Aiglons ont pris le meilleur sur les Lionceaux s’offrant le bronze, 16 ans après leurs aînés (1:3).

Une forte pluie s’était in extremis invitée à la fête, mais cela ne gâchait en rien les premières minutes du spectacle 100% africain. Le Mali se montrait d’ailleurs plus à l’aide sur cette pelouse glissante, Hamidou Traoré se créant les premières occasions du match aux première et sixième minutes, sans conséquence sur l’évolution du score. Il jouait ensuite un une-deux avec Aboubacar Doumbia, mais l’extérieur du pied du numéro 13 ne faisait que flirter avec la transversale d’Ibrahima Sy. Il fallait attendre la 38ème minute pour enfin voir le Sénégal inquiéter réellement Djigui Diarra, Roger Gomis ratant le cadre à 20 mètres, puis Sidy Sarr forcant le portier malien à briller de la tête (42′).

La poussée sénégalaise était freinée juste avant la mi-temps avec l’exclusion de Moussa Ba. Les Jaunes tentaient de profiter de leur supériorité numérique pour ouvrir le score dès le retour des vestiaires. Lassine Konate  puis Souleymane Diarra trouvaient l’espace de tir dans la défense repliée sénégalaise. Mais pas le cadre (47’ et 61’).  C’est finalement les Lionceaux qui trouvaient l’ouverture sur contre-attaque,  Ibrahima Wadji trompant Diarra du gauche à 10 mètres (1 :0, 71’). La réponse malienne était quasi-immédiate : Adama Traoré enroulait son coup franc à 20 mètres, du gauche (1:1, 74’).

Dans la foulée, Alhassane Sylla déséquilibrait Hamidou Traoré dans la surface. Penalty. Falaye sacko tirait fort au centre mais Sy repoussait l’échéance du pied. Toutefois, il ne pouvait rien sur une nouvelle tentative d’Adama Traoré : aux 18 mètres, le Lillois effaçait d’un dribble son vis-à-vis d’un dribble et allumait… du droit (1:2, 83’). Le Sénégal obtenait une ultime chance de revenir dans la partie trois minutes plus tard, mais Malick Niang voyait à son tour son penalty repoussé par Diarra. Le Mali se mettait définitivement à l’abri dans les arrêts de jeu, Diadie Samassekou transformant en but un caviar de Traoré (1 :2, 90+1).