Partager
El Hadj Diouf

Si Aliou Cissé l’appelle en équipe nationale, El Hadji Diouf viendra. Non pas comme membre du staff, mais comme joueur. “Je n’ai pas renoncé à l’équipe nationale. D’ailleurs, même Diagne Faye me dit souvent que si on m’appelle en sélection, je n’ai pas à refuser. Tout le monde connaît mon amour pour ce maillot sénégalais. Aujourd’hui, je fais de très bons matchs avec mon club (Sabah, Malaisie) et je pense qu’on terminera premier du championnat”, déclare El Hadji Diouf dans un entretien avec “Stades”.

Parlant du coach, le joueur déclare : “j’ai entendu beaucoup de choses après la publication de la liste d’Aliou Cissé. Il paraît qu’on l’appelle Yaya Jammeh. Je vous dis sincèrement que ce n’est pas vrai. Moi j’ai cotôyé l’homme pendant des années. Aliou n’a pas un caractère trempé. Il n’est pas caractériel, au contraire c’est un homme de principe. D’ailleurs, ces joueurs qui parlent mal d’Aliou Cissé et de son staff n’ont qu’à la fermer. Ils ne s’appellent pas El Hadji Diouf ou Henry Camara, des gars qui réglaient tout seul les problèmes de l’équipe nationale. Qu’est-ce qu’ils ont fait pour cette équipe ? Rien du tout”.

Aujourd’hui, dit-il, il y a un nouveau coach avec une nouvelle philosophie. “Maintenant, il faut que les joueurs se responsabilisent et qu’ils comprennent que le peuple attend beaucoup d’eux. Le paradoxe, c’est que beaucoup de joueurs jouent super bien en club, mais en équipe nationale, ils sont méconnaissables. Ils sont obligés de mettre le bonheur dans le coeur des Sénégalais. Je suis convaincu qu’Aliou Cissé a tenu un bon discours lors du match (contre le Burundi), mais n’oubliez pas qu’une fois sur le terrain, le contexte peut changer”, soutient-il. Il revient aux joueurs de prouver qu’ils ont l’amour de jouer pour le Sénégal, fait-il savoir..