SALAM LAM, PAPE FALL, OLIVIER PERRIN : Les techniciens parlent de Sadio

SALAM LAM, PAPE FALL, OLIVIER PERRIN : Les techniciens parlent de Sadio

Partager

La position de Sadio Mané dans le dispositif de l’équipe du Sénégal intéresse au premier chef les techniciens. Trois d’entre eux, Salam Lam, Pape Fall, Olivier Perrin, l’ont analysée.
«Ce qui pourrait dépanner, c’est peutêtre le repositionnement de Sadio Mané derrière les attaquants. L’équipe manque de leader offensif. Quand nous faisons un 4-4-2, nous manquons souvent d’animation. C’est souvent raide. Et cela s’est confirmé samedi dace aux Burundais qui nous ont tenu tête parce que nous manquions de justesse dans la dernière passe. Face à une équipe mieux organisée, on aura plus de difficulté. Il faut peut être repositionné Sadio Mané ou chercher quelqu’un qui pourra être un relais entre le milieu et les attaquants», analysait Salam lam dans Stades après la prestation des lions, samedi. dans le même sens, l’ancien international sénégalais, Pape Fall dans une récente sortie soutenait que «Sadio est  mieux derrière l’attaquant. Les gens commencent à connaître sa façon de jouer sur le côté : il ne déborde pas souvent, il rentre intérieur du terrain. Sur la verticalité, ses partenaires pourront le retrouver rapidement. Il sera beaucoup plus efficace dans l’axe. Dans la zone de finition, il est notre meilleur élément capable d’impulser de la vitesse, d’éliminer et de conclure. Ce n’est pas pour rien qu’il a fait une aussi grande saison avec Koeman à Southampton en Angleterre. Amara Baby peut le suppléer sur le côté gauche ou un autre joueur capable d’éliminer et de mettre de bons ballons. » Même son de cloche chez son coach formateur au FC Metz, olivier Perrin. «Sur une ligne de trois, derrière un attaquant, il serait intéressant de le voir. Parce qu’il est capable d’aller faire la différence tout seul ou de faire une derrière passe tou  fini, de jouer à gauche ou à droite sans problème. Sa position dépendra de l’animation à mettre en place. Mais il est capable de s’appuyer sur un avant-centre pour faire la différence. Moi, je préfère le voir derrière l’attaquant. Sadio n’aime pas jouer sur le côté.» une position bien tranchée. Pourvu qu’elle soit partagée par Aliou Cissé.