Partager
hayatou

Ce dimanche 14 juin 2015, suite à la qualification du Mali et du Sénégal pour les demi-finales la Coupe du Monde des moins de 20 ans, Nouvelle Zélande 2015, le président de la Confédération Africaine de Football a promptement réagi pour saluer la performance des deux sélections. «Je tiens tout d’abord à féliciter les joueurs qui ont fait étalage de qualités physiques, tactiques, techniques et surtout mentales pour se hisser à ce niveau de la compétition. Au-delà de leurs pays, ils font honneur à tout un continent. Mes félicitations vont également aux entraineurs des deux équipes qui administrent une nouvelle fois la preuve du savoir-faire des techniciens locaux», a indiqué Issa Hayatou depuis le Canada où il se trouve dans le cadre de la Coupe du Monde féminine.

Mercredi prochain, 17 juin 2015, le Sénégal affrontera le Brésil dans la 1ère demi-finale, tandis que le Mali croisera le fer avec la Serbie dans la seconde. Une perspective inédite d’une finale 100% africaine dans une Coupe du monde se profile. Le président de la CAF invite d’ailleurs toute l’Afrique du football à être derrière les Aiglons du Mali et les Lions du Sénégal pour les pousser à continuer à écrire de nouvelles pages de l’histoire du football africain dans cette compétition. «C’était déjà inédit de voir les quatre représentants de l’Afrique dans cette Coupe du monde des moins de 20 ans, à savoir le Nigéria, le Sénégal, le Ghana et le Mali, se qualifier pour le second tour. Nous avons foi dans le potentiel des jeunes sénégalais et maliens et les encourageons à aller jusqu’au bout. Ces résultats nous confortent dans notre croisade contre les trafics des âges dans les catégories de jeunes et l’intensification des divers programmes de renforcement des capacités des entraîneurs africains», a réaffirmé le président de la CAF.