Mondial U20: Quatre quarts appétissants

Mondial U20: Quatre quarts appétissants

Partager

Cinq des six confédérations de la FIFA sont représentées en quarts de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Toutes les rencontres ont lieu le même jour, ce qui promet un beau spectacle.

Le Mali, l’Ouzbékistan, le Sénégal et la Serbie n’étaient pas forcément attendus à ce stade de la compétition. Plus habitués à briller sur la scène internationale, le Brésil et l’Allemagne tenteront de leur côté de ne pas venir grossir la liste des favoris à avoir mordu la poussière depuis le début de Nouvelle-Zélande 2015. Alors que la tension devrait être à son comble dans les quatre stades, FIFA.com passe en revue les huit rescapés.

L’affiche
Brésil – Portugal, Hamilton, 14 juin, 13h00 (heure locale)

Les retrouvailles entre le Brésil et son ancienne puissance coloniale accouchent souvent de rencontres électriques et celle-ci ne devrait pas échapper à la règle. Le sélectionneur brésilien Rogerio Micale est arrivé en Nouvelle-Zélande avec une philosophie de jeu bien établie : « Essayer de marquer à chaque fois que nous avons le ballon. » Les statistiques confirment cette approche jusqu’ici, la Seleção étant l’équipe ayant frappé le plus grand nombre de fois au but (101). La réussite et, parfois, l’adresse face au but, ont néanmoins fait défaut aux Brésiliens au tour précédent. Incapables de trouver la faille pendant 120 minutes face à l’Uruguay, ils devraient malgré tout continuer à attaquer tous azimuts.

Le Portugal a les moyens de les pousser dans leurs derniers retranchements. Auteurs de trois buts par match en moyenne depuis le début du tournoi, les joueurs d’Helio Sousa ne sont pas en reste dans le secteur offensif. Un superbe but, dans les dernières minutes de leur huitième de finale, leur a permis d’éviter une prolongation contre la Nouvelle-Zélande et de poursuivre l’aventure à Hamilton. Ils devraient donc avoir des jambes un peu plus fraîches que leur rival lusophone pour cette affiche très prometteuse.

Les autres matches
Tombeurs du Nigeria au tour précédent, les Allemands endosseront à nouveau le costume de favoris face à un autre adversaire africain. Mais le Mali a montré qu’il pouvait créer la surprise et la qualité des trois buts inscrits lors de sa victoire tonitruante contre le Ghana (3:0) en fait l’une des équipes les plus spectaculaires du tournoi.

Seul autre rescapé africain, le Sénégal a fait le plein de confiance avec sa victoire à l’arrachée, en huitièmes de finale, contre l’Ukraine, grâce notamment aux exploits d’Ibrahima Sy lors de la séance de tirs au but. Les Sénégalais devront néanmoins se méfier de la modeste équipe d’Ouzbékistan. Qualifiée de justesse pour la phase à élimination directe, elle monte en puissance au fil des matches.

Le North Harbour Stadium d’Auckland accueillera de son côté la confrontation entre les États-Unis et la Serbie, deux équipes de qualité qui ont montré beaucoup de caractère jusqu’ici. Les Serbes se sont ainsi imposés en infériorité numérique face à la Hongrie, au tour précédent, alors que les Américains ont résisté jusqu’au bout aux assauts de la Colombie. Reste à savoir qui aura suffisamment de talent et de détermination pour s’ouvrir les portes du dernier carré.

Le joueur à suivre
Les deux meilleurs buteurs du tournoi – l’Ukrainien Viktor Kovalenko et le Hongrois Bence Mervo – n’ont pas franchi le cap des huitièmes de finale. La course pour le Soulier d’Or adidas est donc plus ouverte que jamais. Avec quatre réalisations, soit une de moins que le duo de tête, l’Allemand Marc Stendera est le plus enclin à les déloger. Le milieu de terrain est également très précieux dans la construction du jeu des champions d’Europe. C’est lui qui a notamment offert à Levin Oztunali le but de la victoire lors du tour précédent, signant ainsi sa troisième passe décisive de la compétition, mieux qu’aucun autre joueur.

La stat
100
– Le Brésil est devenu à l’occasion de sa victoire face à l’Uruguay, en huitièmes de finale, la première équipe à avoir disputé 100 matches de Coupe du Monde U-20. Titrée à cinq reprises, la Seleção a également l’occasion contre le Portugal d’égaler le record de son vieux rival argentin, avec 19 matches consécutifs sans défaite dans la compétition.

Entendu…
« Nous avons préparé ce tournoi très sérieusement. Nous ne sommes pas venus ici pour faire de la figuration. J’ai dit aux garçons, après notre victoire en huitièmes de finale, que ce n’était pas encore fini. Cette compétition ne s’achèvera qu’après la finale, c’est notre objectif » – Joseph Koto, sélectionneur du Sénégal

Le programme
Quarts de finale, 14 juin 2015
Brésil – Portugal (Hamilton, Waikato Stadium, 13h00)
Mali – Allemagne (Christchurch, Christchurch Stadium, 13h00)
États-Unis – Serbie (Auckland, North Harbour Stadium, 16h30)
Ouzbékistan – Sénégal (Wellington Regional Stadium, Wellington, 16h30)