Les Burundais parlent d’un arbitrage favorable aux Lions

Les Burundais parlent d’un arbitrage favorable aux Lions

Partager

L’arbitrage a été favorable aux Lions lors du match Sénégal-Burundi (3-1) de la première journée des éliminatoires de la CAN 2017 de football, samedi, à Dakar, déclarent le capitaine et l’entraîneur de l’équipe burundaise.

« L’arbitrage nous a découragés. Le pénalty n’en était pas un parce que c’était à l’extérieur de la ligne », a soutenu le capitaine des Hirondelles, Abdoul Fiston.

L’entraîneur du Burundi, l’Algérien Abdelmaleck Aît Ahcene, a qualifié le pénalty de « sévère ». « Le tournant du match, c’est le pénalty, qui était sévère. Il y avait même un petit décalage entre le trio arbitral », a commenté Ahcene.

Il estime cependant que la défaite de son équipe ne tient pas seulement à ce pénalty à l’origine du premier but du Sénégal (14e minute).

Ahcene admet que les Lions ont gagné le match en faisant usage de leur « expérience ». La preuve, dit-il, c’est le troisième but, qui a été inscrit par Sadio Mané (90e minute).

« On a livré un match assez correct. Malheureusement, on a encaissé ce but à la dernière minute, ce qui démontre notre inexpérience et l’expérience des joueurs sénégalais », a commenté Abdelmaleck Aît Ahcene.

Il pense que le Sénégal a, lors de ce match, montré des failles, qu’il compte exploiter à son profit lors du match retour.