Partager

La rencontre contre le Burundi, comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2017 de football, ‘’est un match à gagner’’, a indiqué le sélectionneur national, Aliou Cissé, en conférence de presse, ce vendredi.

‘’Nous n’allons pas refuser le statut de favori, nous jouons chez nous et c’est à nous de rendre facile la rencontre’’, a expliqué Aliou Cissé, en compagnie de son capitaine d’équipe Lamine Sané.

Parlant de l’adversaire, le jeune technicien, qui fera son baptême du feu comme entraîneur national sur la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor, samedi, a souligné que ‘’le Sénégal doit se mettre à la hauteur’’ de cette rencontre.

‘’Nous avons l’envie de démontrer que nous sommes meilleurs que cette équipe’’, a assuré Cissé qui préfère se focaliser sur son équipe.

Dans son commentaire de l’adversaire, il a dit que sur le papier, ‘’les gens s’attendent que le Sénégal gagne’’.

‘’Mais c’est un match piège’’, a prévenu le sélectionneur national, relevant qu’il n’y a plus de petite équipe en football.

Il a toutefois affirmé que le Sénégal  »a le devoir de bien entrer dans la compétition et ça tient à cœur tout le monde’’.

‘’Tout le monde — les joueurs, les populations, l’entraîneur– a envie de gagner cette rencontre et je lance un appel aux populations pour qu’elles viennent soutenir l’équipe nationale’’, a insisté le sélectionneur national.

Interrogé à la suite de son entraîneur, Lamine Sané a souligné que le Burundi doit être pris très au sérieux avant d’ajouter que le Sénégal doit se focaliser sur son jeu.

‘’Nous avons bossé dur, nous sommes fin prêts’’, a-t-il dit, refusant de se focaliser sur l’état du terrain ou le niveau de l’adversaire burundais.

Le coup d’envoi du match Sénégal-Burundi aura lieu, samedi, à 19h au stade Léopold Sédar Senghor.

L’autre match de la poule K opposera le Niger à la Namibie, dimanche, à Niamey.