Partager

Des techniciens interrogés par l’APS ont salué la qualification de l’équipe nationale des moins de 20 ans en quart de finale de la coupe du monde, soulignant que ce succès crédibilise le travail effectué sur le plan local.

‘’C’est grandiose ce qui vient de se passer avec ces jeunes formés pour l’essentiel sur le plan local et avec des techniciens du cru’’, a dit Sidate Sarr, l’entraîneur de l’Olympique de Ngor qui tire son chapeau à Joseph Koto et à son staff.

‘’Ils ont fait du bon boulot et sont devenus de grands ambassadeurs du football local’’, a schématisé l’ancien préparateur des gardiens de but de la sélection A. Selon lui, ces jeunes ont fait aussi bien que la sélection A en 2002 et les Olympiques en 2012.

‘’Et quand on les regarde jouer, il y a comme une impression qu’ils peuvent aller encore plus loin’’, a-t-il commenté.

Interpellé sur la même question, Aly Male, nommé récemment entraîneur des moins de 17 ans, applaudit cette qualification. Il a souligné la qualité des hommes mais aussi l’érection du centre technique Jules Bocandé de Toubab Dialaw.

‘’Pour une fois dans l’histoire de notre football, on a la possibilité de s’entraîner sur nos propres pelouses sans rien demander à personne et ces deux terrains facilitent le travail des techniciens’’, a dit l’entraîneur de l’US Gorée, invitant les Lionceaux à aller encore de l’avant.

Moustapha Seck, l’entraîneur de la sélection locale s’est joint à ce concert de félicitations en appelant les Juniors à forcer le verrou des quarts de finale.

‘’Qu’on le dise ou pas, tout le monde, les Juniors en premier ont envie de dépasser ce cap’’, a-t-il relevé.

Seck a souligné que cette qualification en quart de finale donne une reconnaissance mondiale au football local sénégalais.

Cela prouve qu’il y a de la qualité sur le plan local et qu’avec un peu plus d’accompagnement, il y a des raisons d’espérer à des lendemains meilleurs pour le football national, a dit le technicien qui prépare les éliminatoires du CHAN 2016 avec son groupe.

Et avec ce bon parcours des Juniors, la présence des olympiques aux Jeux africains, c’est un grand motif de satisfaction et on peut avancer que le travail de relève des cadres se mène bien, a-t-il ajouté.

Moustapha Seck, qui a appelé les Lionceaux à faire encore mieux, a souligné qu’avec cette génération, le football sénégalais va engranger beaucoup d’expérience.

Serigne Saliou Dia, l’entraîneur des U23 ne dit pas autre chose estimant qu’avec ce succès, il y a des raisons de croire à une bonne relève.

Mais aussi, poursuit le technicien formateur à l’académie Aspire ‘’quand on voit des joueurs d’US Ouakam, de Mbour PC, de Diambars passer devant des joueurs qui ont joué des finales de coupe UEFA on peut se dire que quelque part le football sénégalais mérite reconnaissance’’.

‘’Et avec un peu d’aide pour mieux structurer nos clubs on pourra prétendre à des lendemains meilleurs sur le gotha du foot africain voire mondial’’, a-t-il ajouté