Partager

Son baptême de feu en Angleterre, il ne l’oubliera jamais. « J’ai eu des débuts difficiles en club, c’est vrai», a reconnu Pape Ndiaye Souaré qui a quitté Lille (L1 France) l’été dernier pour Crystal Palace. « Je pense que cela est dû tout simplement au fait qu’il y ait une différence entre le championnat français et anglais. Ce n’est pas le même rythme », s’est-il expliqué.

Son coach l’a sauvé

Alan Pardew aura joué un rôle important pour l’adaptation du défenseur international sénégalais. Ce qu’il a d’ailleurs confirmé, « C’est grâce à mon coach que je me suis retrouvé à la fin. Il m’a beaucoup aidé dans ce sens. Ce qui m’a finalement permis de m’adapter », a-t-il précisé.

Ce qui l’a marqué en Premier League

« C’est le public, le rythme. Là-bas, les gens sont proches du terrain, les conditions sont normales », a fait savoir l’ancien lillois.

Toutefois, il dit n’avoir pas de ‘’pression’’ à la veille de son premier match avec Crystal Palace. ‘’J’avais fermé l’œil’’.