Partager

Le Burundi (134ème mondial)  n’est pas une foudre de guerre, mais possède des individualités qui ne peuvent passer inaperçues, dans la perspective de leur opposition face au Sénégal en éliminatoire de la Can 2017. Ce ne sont pas les trois expatriés, à savoir Tambwe Hamissi, sociétaire du  Young Africans, sacré champion de la Tanzanie, Jean-Claude Ndarusanze des Gunners du Botswana, ainsi que Fiston Abdul Razzac, la nouvelle recrue de Mamelodi Sundowns. Il s’agit de Laudit Mavugo et Hussein Chabalala, la paire de l’attaque du club Vital’O Fc. Tout comme en club, ils représentent la tête de proue de l’animation offensive des Hirondelles. Ils sont considérés au pays comme de vrais renards des surfaces. Récemment, c’est la modeste équipe de l’ancienne Académie Tchite Fc qui a essuyé leur courroux qu’ils ont enfoncée dans la zone rouge du championnat, en inscrivant chacun un triplé  dans le cinglant revers 7 à 0 de Vital’O Fc. Laudit Mavugo a dans son compteur 23 buts en championnat et serait le probable Soulier d’or, creusant de plus en plus des longueurs d’avance sur ses concurrents. Il a surtout mis d’accord tous les observateurs sur son talent de buteur. Il sera, sans doute, dans le collimateur de la défense sénégalaise, pour éviter le miracle au stade Léopold Sedar Senghor.