Partager
Quasiment assuré d’être qualifié pour les 8es de finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans, le Nigeria a définitivement assuré son ticket en venant à bout de la Hongrie (2-0). Plus entreprenants dans le jeu, les Flying Eagles ont été récompensés par un doublé de Taiwo Awoniyi (33e et 54e), qui leur permet de rejoindre le Ghana et le Mali, déjà qualifiés, mais aussi de qualifier le Sénégal, qui termine finalement parmi les quatre meilleurs 4es des poules.

Quatre équipes au coup d’envoi de la Coupe du monde U20 le 30 mai en Nouvelle-Zélande. Toujours quatre équipes le 7 juin à l’issue du premier tour. Jamais dans toute l’histoire du football africain pareil résultat d’ensemble n’avait été réalisé. Et puisque le football est affaire de comparaison, il convient de relever que l’Afrique a fait aussi bien que l’Europe, seul continent à retrouver la totalité de son effectif (6 équipes) aux portes des huitièmes de finale.

Le Ghana, le Mali et le Nigeria ont rempli le contrat dont on les savait capable. La qualification du Sénégal paraissait plus difficile à obtenir compte tenu du manque d’expérience des Lionceaux, pour la première fois de leur histoire en phase finale, dans un groupe avec des adversaires coriaces, le Portugal et la Colombie. Le Ghana a terminé en tête du groupe B signant deux victoires face à l’Argentine (3-2) et au Panama (1-0) après avoir débuté par un nul avec l’Autriche (1-1). Meilleur total des quatre équipes africaines avec 7 points.

Le Mali et le Sénégal ont accroché leurs billets pour la suite du tournoi au titre de meilleurs troisièmes. Le Mali a, tour à tour, battu le Mexique (2-0), perdu sur le même score face à la Serbie et terminé la première étape sur un nul avec l’Uruguay. A égalité parfaite avec ce dernier, les deux équipes n’ont été départagées pour la deuxième place qu’après tirage au sort. Une séquence qui ne lui a pas été plus favorable que celle de la dernière CAN quand dans les mêmes circonstances, le destin lui avait préféré la Guinée. Heureusement cela n’a pas empêché sa qualification.

Après un début très difficile face au Portugal (0-3), le Sénégal s’est ressaisi face à la Colombie (1-1) avant de maîtriser le Qatar (2-1). dernier qualifié, celui sur lequel reposaient tous les espoirs, le Nigeria. Une défaite contre le Brésil (2-4) lors de la première journée n’a pas affecté le moral de la troupe de Manu Garba qui a ensuite fait le boulot face à la Corée du Nord (4-0) et la Hongrie (2-0).