Matar Bâ : « Il faut des infrastructures de qualité pour de meilleures...

Matar Bâ : « Il faut des infrastructures de qualité pour de meilleures performances »

Partager

L’Etat du Sénégal a entrepris « un vaste chantier » de réalisation et réhabilitation d’infrastructures sportives de qualité, dans le but d’améliorer « sensiblement » les performances des sportifs sénégalais, a indiqué le ministre des Sports, Matar Bâ.

« L’Etat du Sénégal, dans sa vision du sport, veut régler les problèmes d’infrastructures sportives, dans le but d’améliorer la performance des sportifs », a-t-il déclaré vendredi, à l’ouverture d’un festival de sport de l’inspection d’académie de Kaffrine (centre).

« Sans de bonnes infrastructures sportives, il ne peut y avoir de performance », a soutenu Matar Bâ. D’où selon lui la volonté de l’Etat du Sénégal de se battre « pour régler les problèmes des infrastructures ».

A Kaffrine, « des actes seront posés conformément à l’engagement pris par l’Etat du Sénégal lors du Conseil des ministres délocalisé » dans la capitale du Ndoucoumane, « pour permettre aux sportifs de la région de pratiquer les disciplines de leur choix ».

L’Etat s’était engagé à affecter 3,5 milliards au secteur du sport dans la région de Kaffrine.  »Cela rendra possible la construction d’un nouveau stade régional et la réhabilitation du stade municipal », a-t-il indiqué.

De cette manière, l’Etat du Sénégal compte « réparer une injustice » en dotant Kaffrine d’un nouveau stade régional avec gazon synthétique et plateaux multifonctionnels, à l’instar des autres capitales régionales.

« Nous ferons de même dans les autres capitales départementales de la région que sont Birkilane, Malem Hoddar et Koungheul, où nous allons dérouler des travaux de réhabilitation des stades existants », a-t-il promis.

Selon le ministre des Sports, l’ambition de l’Etat du Sénégal « est de permettre à chaque capitale départementale de disposer d’un stade digne de ce nom ».

« Nous voulons, avec le Programme national de développement local (PNDL), et les efforts du ministère des Sports, permettre à tous les départements de disposer d’un stade digne de ce nom », a-t-il insisté.