Accueil les lions Bilan des Sénégalais en Angleterre : Des novices au top…

Bilan des Sénégalais en Angleterre : Des novices au top…

PARTAGER

Clap de fin de la saison 2014-2015, samedi dernier en Premier League, avec des Sénégalais qui ont connus des fortunes diverses.

 Mané , Sakho, Kouyaté et Ndoye :  baptême de feu réussi

lions premier league
Sadio Mané – Diafra Sakho – Cheikh Kouyaté – Dame Ndoye

Pour un début en Premier League,  Sadio Mane, Cheikhou Kouyate et Diafra Sakho  n’ont pas tremblé. C’est un baptême de feu réussi.

Sadio Mané a porté Southampton plus haut. Sa performance au cours de la saison chez les Saints a démontré que ses aptitudes de joueur rapide, technique et buteur convient à des grandes écuries outre que Southampton. En 32 rencontres l’ancien messin a planté 10 buts avec un triplé historique en 2 minutes 56 secondes. Un profil très apprécié par Arsen Wenger et tant d’autres techniciens en Premier League. Southampton aura du mal à garder sa pipette sénégalaise après une saison étincelante.

Recruté l’été dernier par les Hammers, Diafra Sakho  a monté en puissance et boosté son club au classement à l’entame de la saison, pour baisser en intensité au fil des matchs. L’ancien buteur messin a clôturé la saison en panne de but. Il n’a plus retrouvé le chemin des filets, depuis le 16 mars dernier, lors de la 30ème  journée contre Sunderland (1-0). En provenance de la Ligue 2 en France, Diafra Sakho a tout de même atteint la barre des 12 buts qu’il avait fixés à Sam Allardays, coach anglais, tergiversant à sa signature à  Westham. «Quand j’ai signé, j’ai dit au coach : ‘Ton meilleur buteur a mis combien de buts.’  Il m’a dit : ‘10 en un an.’ Je lui dis : ‘Moi, si je joue, je t’en mets 12.’ Cela l’a fait sourire, parce qu’il ne m’avait pas cru. Aujourd’hui, j’ai réussi ce pari, en inscrivant 12 buts toutes compétitions confondues. J’en suis fier», a-t-il confié au journal L’Observateur.

Cheikhou Kouyaté a lui été couronné pour une performance individuelle  à Westham. Une immersion réussie avec 4 buts inscrits en 32 matchs. L’avenir est prometteur.

Débarqué à Hull City dans les derniers instant du dernier mercato d’hiver, Dame N’Doye a joué le rôle de sauveur pour maintenir les Tigers en Premier League. Avec cinq buts en onze rencontres et les faveurs de Steve Bruce, son coach, le Sénégalais était trop court pour empêcher la relégation de son équipe. Une performance tout de même exemplaire d’un débutant.

Cissé et Diouf : La marque des habitués

diouf et cisse
Mame Birame Diouf – Papiss Demba Cissé

Papis Cissé et Mame Biram Diouf habitués de la Premier League n’ont pas tergiversé aussi. Le premier bien que très en deçà de ses valeurs intrinsèques a été un joker indispensable pour Newcastle.  Absent en 7 matchs  les Magpies sont restés sur une série de 8 revers d’affilés en championnat. Son retour à 3 journées de la fin ne fut pas exceptionnel, puis que Newcastle s’est sauvé la peau en clôture de la saison. Laquelle sera fabuleuse pour l’attaquant international  sénégalais avec 11 réalisations en 22 matchs. C’est la constance au regard de la performance à son coup d’essai en 2012. Après Manchester, Blackburn et un pise en Allemagne à Hanovre 96, Mame Biram Diouf a effectué un come back réussi en Premier League. Il ne s’est pas mis à réapprendre. Au finish Diouf s’est illustré avec 13 réalisations, le meilleur quota sénégalais en Angleterre cette saison.

Souare et Momo : Une  saison a vite oublié

souare et momo
Pape Ndiaye Souaré – Mouhamed Diamé

Tous les joueurs en Europe rêvent de jouer en Premier League. Mais on ne peut pas l’aborder avec la fougue, Pape Ndiaye Souare en sait quelque chose. Ce fut difficile pour son entame dans ce championnat. Arrivé en hiver dernier à Crystal Palace, en provenance de Lille, le prodige de Diambars  n’a pas pu saisir sa chance d’entrée. Il est passé a coté de la plaque après deux matches, avant de se retrouver sur le banc de touche pour se calmer. Souaré a mis du turbo en fin de champion : 10 matchs joués dont 8 fois titulaires. Ce n’est pas mal pour un début.

En provenance de  Westham, Momo Diamé a survolé la Premier League avec Hull City. Habitué de ce championnat le milieu offensif sénégalais a très vite pris ses marques dans son nouveau club. Un élément incontournable des Tigers jusqu’au premier tiers des joutes, Diamé va craquer, sur blessure, lors de la 14ème journée face à Everton (1-1).  Momo Diamé, qui souffre des tendons d’un genou, a d’abord raté la CAN 2015, avant de suivre la descente aux enfers de son club en division inferieure.