Accueil CHAN MAMADOU THIAM CONVOQUE EN EQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL U20 : Le petit-fils...

MAMADOU THIAM CONVOQUE EN EQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL U20 : Le petit-fils de Laye Diaw chez les Lionceaux

Partager

L’Equipe nationale de football des moins de 20 ans qui prendra part à la Coupe du monde de la catégorie, du 30 mai au 20 juin en Nouvelle Zélande, a enregistré l’arrivée de Mamadou Thiam, attaquant sénégalais de Dijon. Ce dernier, petit-fils du célèbre chroniqueur sportif Abdoulaye Diaw, a débarqué dans la Tanière, à Toubab Dialaw, dans la nuit du lundi au mardi, peut-être un renfort de taille pour le groupe de Joseph Koto.

Le nom de Mamadou Thiam était bien coché sur les feuilles de Joseph Koto à l’époque de faire sa liste pour la préparation de la Coupe d’Afrique organisée au Sénégal où les Lionceaux ont décroché la médaille d’argent. Mais pour mal donne, le gamin n’a pas pu être convoqué renseigne une source. Et pour la préparation de la Coupe du monde, qui se tiendra du 30 mai au 20 juin 2015 en Nouvelle Zélande, Koto a pu disposer de Mamadou Thiam. Révélé en deuxième partie de la saison au sein du groupe professionnel de Dijon, Thiam s’est naturellement dégoté une convocation en Equipe nationale. Evolution normale. Avant de passer chez les pros, Mamadou Thiam avait fini d’être un élément incontournable de la réserve dijonnaise. Si Dijon a retrouvé des couleurs sur le plan offensif en début d’année, l’équipe de David Linarès le doit bien au retour en forme de Mamadou Thiam, impliqué sur tous les buts, avec notamment 5 réalisations à son actif. Son coach en réserve louait les mérites du Sénégalais en ces termes. «On travaille beaucoup avec lui sur ses prises de balle et son jeu vers l’avant. C’est quelqu’un de très dangereux quand il court vers le but adverse. Ce n’est pas illogique que ce soit un attaquant qui revienne en forme. Il est revenu à un niveau très intéressant.»

Mamadou Thiam est né le 20 mars 1995 à Paris, avec le virus du foot dans le sang. L’attaquant dijonnais est le fils de l’ancien footballeur international Pape Idrissa Thiam, qui a terminé sa carrière à Aubervilliers (France), fondateur du centre de formation Elite foot, et de Khady Diaw, la fille du célèbre chroniqueur sportif Abdoulaye Diaw. Passé par le Racing Club de France, le Red Star et la Ja Drancy, l’étoile de «Petit Papa», comme on l’appelle, filait vers Sedan. Mais les difficultés du club ardennais ont fait que le jeune homme a posé ses valises dans la cité des Ducs où il est arrivé avec ses ambitions. «Je suis venu à Dijon pour signer pro», avait-il dit au «Bien Public», un journal local. Les deux Sénégalais du centre de formation du Dfco, Mamadou Thiam et Mouhamet Sané ont rejoint la Tanière, dans la nuit du lundi au mardi. Sané, défenseur axial, avait, lui, joué l’intégralité de la Coupe d’Afrique 2015 qui a vu le Sénégal décrocher à domicile et la médaille d’argent et une qualification à la Coupe du monde. Le Sénégal, finaliste du CHAN des moins de 20 ans, partage sa poule avec le Qatar, la Colombie et le Portugal.