PARTAGER

Le Casa Sports est au bord de la faillite, du cataclysme… L’équipe de Ziguinchor joue désormais avec des gradins quasiment vides. Et le dernier constat fait par gfm.sbn ne remonte pas à très longtemps. Samedi dernier face à l’Olympique Ngor (1-0), le stade Aline Sitoé Diatta n’avait pas reçu un grand monde. Comme pour dire que le Casa ne vit plus ses années d’avant où le public venait en masse pour booster son équipe.

Si l’on remonte à trois ans derrière, il est facile d’apporter des éclaircissements sur les raisons de ce vide. De 2011 à 2013, le Casa Sport était parmi le top 3 des meilleures équipes du championnat avec cinq trophées remportés (trophée des champions en 2013, championnat du Sénégal en 2012, Coupe du Sénégal en 2011 et Coupe de la Ligue en 2010 et 2013). Depuis lors aucun titre au palmarès et deux après, le Casa voit son public lui tourner le dos notamment lors des matchs à domicile comme le week-end dernier malgré une victoire à l’arrachée devant Ngor (1-0, 20e j).

Insuffisance de résultats et cherté des billets comme couacs

« Je pense que c’est simple. C’est à cause des résultats qu’il y a la défection du public », a affirmé Siaka Bodian, Secrétaire général du club dans un entretien accordé à gfm.sn à ce sujet. Et de poursuivre que les supporters ne pensent qu’à la victoire. Selon lui, l’affluence est tributaire à la victoire. « Nous étions restés pendant quatre journées sans gagner raison pour laquelle, les gens ont commencé à rester chez eux », a-t-il souligné.

Siaka Bodian a par ailleurs souligné une autre question qui est à l’origine de ce désert constaté à Aline Sitoé Diatta considéré comme le fief du Casa. Il s’agit de la cherté des billets dénoncée par des supporters. « Certains disent que les tarifs sont chers. C’est simplement dû aux difficultés financières. Pourtant, le prix de la tribune découverte est de 500 francs Cfa, 1000 f Cfa pour la couverte, 1500 f Cfa pour l’annexe loge et 2000 f Cfa pour la loge », a révélé le Secrétaire général.

Lourdes conséquences financières pour le club

Seuls 400 000 mille francs Cfa ont été récoltés contre l’Olympique de Ngor. Cette révélation émane de Siaka Boadian, trouvant cette somme trop petite contrairement à celle obtenue face au Jaraaf en match inaugural du stade Aline Sitoe Diatta où 3 millions francs Cfa ont été les recettes de cette rencontre. « L’absence du public est donc de lourdes conséquences », estime Siaka qui dit par la suite que cela porte  »préjudice » au club car  »on n’a pas une autre source de revenu hormis la vente de joueurs », conclut-il.

En tout cas une chose est sûre, le Casa Sports connu pour son beau football et un public attachant a intérêt à se relever très vite s’il ne veut pas vivre des jours sans.

  • Diosse

    Les victoires vont ramener les supporters.