PARTAGER

Joseph Koto, l’entraîneur de l’équipe du Sénégal des moins de 20 ans, a fait part de ses regrets de voir les Juniors prendre part à la Coupe du monde de la catégorie sans avoir bénéficié d’un stage d’acclimatation.

‘’On aurait aimé partir plus tôt, une feuille de route avait été mise à disposition mais elle n’a pas été respectée’’, a dit le technicien en marge de la cérémonie de remise du drapeau national.

La Fédération sénégalaise de football (FSF) avait prévu un stage d’acclimatation d’une dizaine de jours en Autriche, mais il a été annulé à cause des difficultés d’obtention des visas.

Selon le technicien sénégalais qui va quitter Dakar samedi avec son groupe de performance, la deuxième phase de la préparation devait permettre l’acclimatation parce qu’en plus du climat, il y a le décalage horaire.

‘’Maintenant, nous allons nous adapter’’, a-t-il dit, rappelant que son groupe devrait arriver le 25 mai, à cinq jours du coup d’envoi de la compétition.

Joseph Koto qui craint les effets du décalage, et dit être resté deux jours sans pouvoir travailler lors de son récent voyage en Nouvelle Zélande, espère que ses joueurs n’auront pas à faire les frais de ce problème.

Sur la compétition proprement parlée, il a relevé que ses joueurs sont très disponibles et donneront tout pour réussir une grande compétition.

‘’Maintenant, je ne sais pas si ce sera suffisant parce que nous aurons en face de grandes équipes’’, a-t-il dit, rappelant que la Coupe du monde des moins de 20 ans sera une découverte pour son équipe.

‘’L’équipe s’est bien entraînée et elle saura sur place ce que lui réserve la compétition’’, a-t-il par ailleurs ajouté.