PARTAGER
senegal U20

Pressenti pour le CHAN U20, Mamadou Thiam n’avait pu rejoindre les Juniors sénégalais. C’est fait depuis hier pour le Mondial. L’attaquant excentré de Dijon a rallié le groupe de Joseph Koto au Centre Jules Bocandé de Toubab Dialao.

C’est un attaquant qui va vite et qui est généreux dans l’effort. Sa présence sur le terrain nous aidera  offensivement et nous permettra à nous défenseurs de souffler un peu parce que c’est un grand gabarit qui aime bien défendre devant». Il n’y a pas mieux que Mouhameth Sané pour parler de Mamadou Thiam. en effet, le défenseur central des Juniors, auteur d’un CHAn u20 époustouflant qui lui a valu une place dans l’équipe-type de la compétition, est coéquipier à Dijon du «bleu» de l’équipe. Élément incontournable de la réserve du Dijon FCO, Mamadou Thiam (rien à voir avec le longiligne journaliste de Stades) a dernièrement fait des apparitions dans l’équipe première de son club qui abat ses dernières cartes pour la montée en Ligue 1.

«C’est quelqu’un de très dangereux quand il court vers le but adverse», témoigne David Linarès, l’un de ses coachs à Dijon qu’il a fallu convaincre pour qu’ils libèrent leur attaquant sénégalais. Le jeune joueur natif d’Aubervilliers a de qui tenir. Il n’est autre que le fils de Papa Idrissa Thiam, ancien attaquant international sénégalais. Celui que son cercle  familial surnomme «Petit Papa» est également apparenté à un autre sportif de renom.

Le doyen Abdoulaye Diaw de la RFM est son grand-père maternel… Avec ses coéquipiers de la sélection u20, Mamadou Thiam sera ce jeudi au ministère des Sports pour la réception du drapeau national des mains de Matar Bâ avant le départ pour la nouvelle Zélande. Les Juniors se frotteront dans le groupe C au Portugal, au Qatar et à la Colombie