PARTAGER

En Afrique du Sud depuis deux jours, Aliou Cissé profite du tournoi de la COSAFA pour espionner la Namibie logée dans le groupe K des éliminatoires de la CAN-2017 avec le Sénégal, le Niger et le Burundi.
Aliou Cissé l’avait récemment dit : les adversaires du Sénégal dans la prochaine campagne qualificative à la CAn-2017 seront supervisés. Le sélectionneur s’est, à cet effet, rendu en Afrique du Sud pour voir la namibie qui prend part au tournoi de la CoSAFA, une compétition sous-régionale qui regroupe les pays d’Afrique australe. Deuxième adversaire du Sénégal dans les éliminatoires, Aliou Cissé ne veut, sous aucun prétexte, prendre la namibie à la légère surtout qu’il n’a pas assez d’informations sur cette équipe que les Lions ont rencontrée pour la dernière fois en 2001, sur la route du Mondial et de la CAn 2002. D’ailleurs, après avoir suivi la première sortie des Warriors, avant-hier au Moruleng Stadium contre Seychelles, qui s’est soldée sur un score nul et vierge, Aliou Cissé va, du haut des tribunes, continuer à disséquer le jeu de la namibie aujourd’hui, lors de sa deuxième sortie qui l’opposera à la tanzanie. Après demain, mercredi, les namibiens vont boucler le premier tour contre le Lesotho, toujours sous les yeux du coach des Lions.
Par ailleurs, en cas de qualification des Warriors au deuxième tour, il n’est pas exclu qu’Aliou Cissé continue l’espionnage. Cette phase coïncidera avec l’entrée en lice des cadors de la zone tels que le Mozambique, l’Afrique du Sud, le Malawi, le Botswana et la Zambie. Il faut signaler que pour cette présente édition, la 15ème du genre, le Ghana, pays ouest-africain, a été invité. Le Black Star prendra part à la compétition à partir des quarts de finale.