PARTAGER
Sadio mané

Le double ballon d’or africain, El Hadji Diouf, disait de Sadio Mané, désigné mercredi meilleur joueur sénégalais 2014, qu’il était le boss de la sélection nationale et que malgré son âge (22 ans), c’est à lui de la tirer vers le haut.

Le seul footballeur sénégalais à avoir décroché deux fois le Ballon d’or africain n’a pas parlé aux rédactions sportives mais celles-ci ont validé sa sortie.

Trois mois après, l’attaquant de Southampton (élite anglaise) est devenu le BOS (Ballon d’or sénégalais) à travers un plébiscite. Tellement il a récolté les suffrages des reporters sportives.

A 22 ans, l’ancien pensionnaire de Génération Foot passé par le FC Metz et les Red Bulls de Salzburg (Autriche) est d’ailleurs le plus jeune Ballon d’or de l’histoire du football sénégalais.

Sans aller jusqu’à parler de saint de la Tanière comme l’a qualifié le site de la FIFA, Sadio Mané est appelé à jouer un grand rôle dans la sélection nationale lors de la CAN 2015.

Arrivé récemment à Southampton où il est encore en apprentissage, il sera très utile aux Lions, s’il nettoie davantage son jeu, a analysé l’ancien sélectionneur national, Amara Traoré, commentant son sacre.

’S’il met ses qualités individuelles au service du collectif, ce serait très bien pour l’équipe nationale’’, a dit Amara, ajoutant qu’en ‘’étant plus collectif, il va garder plus d’énergie, plus de fraîcheur pour être meilleur pour son équipe ».

Réagissant à son sacre au quotidien, Stades, de ce jeudi, le jeune footballeur dit prendre ces critiques positivement, reconnaissant que les gens qui les émettent ne veulent que son bien.

Au sujet de la CAN 2015, le détonateur, nominé parmi les meilleurs footballeurs de l’année 2014, dit préfèrer les titres collectifs. ‘’L’objectif du groupe est d’aller au bout’’, selon Mané.

‘’Mais on prendra les matchs les uns après les autres. On ne brûlera pas les étapes et on ne jouera pas la compétition avant de l’avoir commencée’’, a dit l’attaquant excentré.

A la question de savoir si le fait de jouer la CAN pour la première fois, serait un handicap, il a répondu par la négative, avant de rappeler l’exemple des Jeux olympiques de Londres 2012.