PARTAGER
Ousmane Mané, gardien Diambars FC. Credits: DiambarsFC

Des gardiens de but évoluant dans le championnat local vont bénéficier « prochainement » d’ateliers de formation organisés par le staff technique et la direction technique nationale, a annoncé à l’APS le sélectionneur national, Alain Giresse.

‘’Ce n’est un secret pour personne que nous avons des problèmes dans ce secteur de jeu et c’est pourquoi nous avons décidé de faire des ateliers de renforcement pour des gardiens locaux’’, a-t-il dit.

L’objectif est de pouvoir disposer sur place de gardiens compétitifs, car à part Bouna Coundoul (Ethnikos, Chypre) et Lys Gomis (Trapani en D2 italienne), les gardiens appelés en équipe nationale A ne sont pas titulaires dans leurs clubs.

‘’Nous avons vu que Pape Demba Camara a joué récemment avec Sochaux, mais ce n’est pas suffisant, parce que nous avons besoin de joueurs compétitifs, surtout à ce poste’’, a dit le sélectionneur national.

Au Mali, poursuit Alain Giresse qui a officié dans ce pays (2010-2012), des travaux spécifiques se faisaient au profit des gardiens locaux dans le centre technique de Kabala.

Pour les éliminatoires de la CAN 2015, Giresse a fait appel à quatre gardiens de buts, tous évoluant en Europe.

En plus des trois gardiens cités, Mamadou Ba de Boavista (Portugal) a été appelé pour les deux matchs ayant opposé le Sénégal à l’Egypte et au Botswana aux dépens de Lys Gomis, laissé à la disposition de son club.