PARTAGER
Giresse et Gadiaga

Comme tous ses collègues sélectionneurs d’équipes qualifiées à Guinée équatoriale-2015, Alain Giresse a jusqu’au 7 janvier prochain pour déposer la liste de ses 23 joueurs auprès de la CAF. Mais d’ores et déjà, le technicien détient la quasi-totalité de ses joueurs. Un signe : durant les 6 matchs des éliminatoires, Giresse a aligné… 23 joueurs. 8 autres ont été appelés sans avoir foulé les pelouses.

SANE PROBABLE, SAIVET MOINS…

C’est dire qu’à la notable exception de Lamine Sané, les absents des deux derniers matchs ont objectivement accusé du retard sur le train qui mène en Guinée équatoriale. Pilier de la défense des Lions avant sa blessure au genou en septembre, l’aîné de Salif Sané a pris part aux deux premières journées des éliminatoires, contre l’égypte à Dakar et le Botswana à Gaborone. Lamine Sané, qui se remet de sa blessure, pourrait être prêt pour la CAN s’il renoue avec les terrains avec Bordeaux.

Par contre, son coéquipier en club, henri Saivet, qui récupère également d’une sérieuse blessure contractée en septembre dernier, a peu de chances d’être de l’équipée équato-guinéenne. L’attaquant girondin, qui n’a pas participé à la qualification pour la CAN, est lui-même conscient de son retard. «À partir du moment où je n’ai rien fait lors des qualifications, ce n’est pas un objectif car l’entraîneur ne me prendra pas. La priorité, c’est de revenir, d’être performant sur le terrain à mon retour», déclarait-il récemment.

… BA ET CISSOKHO MAL BARRES

Autre joueur qui a du souci à se faire, c’est Demba Bâ. Non seulement il ne compte que 9 maigres minutes de temps de jeu durant les 6 matchs des Lions dans les éliminatoires, mais, c’est un secret de polichinelle, l’attaquant de Besiktas n’a pas d’atomes crochus avec Alain Giresse.  Les gueulantes de Demba Bâ n’ont pas eu l’heur de plaire au sélectionneur national qui, par deux fois, l’a zappé, d’abord pour les éliminatoires du Mondial-2014, puis pour les deux dernières journées de celles de la CAN 2015. Comme Demba Bâ, Issa Cissokho,  le latéral droit de Nantes, a de faibles chances de figurer sur la liste des 23 Lions pour la Guinée équatoriale.

Le frère aîné d’Aly Cissokho n’a pas, non plus, les meilleurs rapports avec Alain Giresse. Le Nantais s’est également fendu d’une sortie retentissante pour cracher crûment ses vérités. «La plupart des joueurs sont souvent étonnés des décisions du coach. Il a des choix très discutables et je crains que ça ne  dégénère un jour ou l’autre». Une attaque frontale qui risque d’entrer en compte quand le sélectionneur national confectionnera sa liste.

Plein soleil
Bouna Coundoul, Papy Djilobodji, Kara Mbodji, Sadio Mané, Idrissa Gana Guèye, Stéphane Badji, Dame Ndoye, Cheikhou Kouyaté, Pape Ndiaye Souaré, Zargo Touré, Cheikh Mbengue, Mame Biram Diouf, Pape Kouly Diop, Mohamed Diamé, Papiss Cissé, Lamine Sané, Salif Sané, Moussa Sow, Alfred Ndiaye

Eclaircie
Diafra Sakho, Mamadou Bâ, Pape Demba Camara, Pape Guèye, Ibrahima Mbaye, Pape Alioune Ndiaye, Boukary Dramé, Lys Gomis

Grisaille
Demba Bâ, Issa Cissokho, Moussa Konaté, Ibrahima Baldé, Bayal Sall, Abdoulaye Bâ, Baye Oumar Niasse