Accueil les lions Taniere: Les Sané font encore fait une victime

Taniere: Les Sané font encore fait une victime

PARTAGER

En l’absence de Lamine Sané, Alain Giresse a reconstitué sa défense à trois avec Salif Sané contre l’Egypte (5e journée éliminatoires CAN 2015). Zargo Touré, titulaire face à la Tunisie, en a donc fait les frais, comme Issa Cissokho auparavant.

Issa Cissokho et Zargo Touré ont vraiment de quoi en vouloir aux Sané de la Tanière. Lamine et son jeune frère Salif semblent dicter le système à trois défenseurs souvent utilisé par le sélectionneur des Lions ces derniers temps. Une trouvaille qui a écarté de facto l’arrière droit du FC Nantes Atlantique (Ligue 1, France) et le défenseur central du Havre (Ligue 2, France). Et à chacun son bourreau.

Issa hors de la Tanière

Tout a commencé à Casablanca contre la Côte en match retour (1-1) des barrages du Mondial 2014. Issa Cissokho, entré en jeu en deuxième mi-temps à l’aller, a été sacrifié. C’est le trio Lamine Sané-Kara Mbodj-Papy Djilobodji qui avait bien assuré derrière.

Poussé sur le banc des remplaçants, le grand frère d’Aly Cissokho s’est finalement extirpé de la Tanière dans cette campagne de novembre 2014. Il n’avait pas digéré son absence lors des deux matches contre les Aigles de Carthage, lors desquelles Giresse était à quatre défenseurs.

« Le coach ne m’a jamais fait jouer. Il ne me fait pas confiance du tout et cela me gêne énormément, a tonné Issa dans Stades. Contre la Tunisie, alors que je m’attendais à jouer, il m’a complètement ignoré. Il m’a dit que Zargo Touré avait plus d’aptitudes que moi, que les attaquants tunisiens étaient plus grands. Des arguments bidon… J’étais vachement déçu et dégoûté. Je devais jouer ce match-là, parce que tout le monde m’a vu me défoncer aux entraînements. Je n’ai rien contre Zargo Touré, mais il est défenseur central et non défenseur latéral. Il (Giresse) ne m’a pas donné ma chance et cela m’a beaucoup irrité. Là, il se permet de m’appeler au téléphone pour me dire que même s’il me convoquait, la même chose allait se reproduire. C’est vraiment dommage que je sorte du groupe ».

Salif expulse Zargo

Le malheur de Lamine Sané avait fait le bonheur de Zargo Touré. Le défenseur central du Havre avait pallié l’absence du Bordelais, mais aligné en latéral droit dans un système à quatre défenseurs. Toutefois, Zargo Touré n’avait tenu que deux matches (la double confrontation contre la Tunisie en octobre dernier). Il a dû regagner le banc de touche bien avant le retour de Lamine.

Samedi, contre l’Egypte au Caire (1-0 pour le Sénégal, 5e journée éliminatoires CAN 2015), Alain Giresse a décidé de remettre son plan défensif qui lui a porté satisfaction dans cette course à la qualification à la compétition prévue en Guinée Equatoriale.

Conséquence : exit Zargo Touré. Salif Sané, qui avait suppléé Kara Mbodj blessé en début de rencontre contre la Tunisie à Dakar (0-0 ; 10 octobre), a été aligné dans le même rôle que son grand frère Lamine. Et le joueur d’Hanovre a bien tenu son poste au stade national du Caire. Un Sané peut vraiment en cacher un autre dans la Tanière des Lions.