PARTAGER
diawara souleymane

Placé en garde à vue mardi matin en même temps que trois autres dirigeants de l’OM, dont le président actuel Vincent Labrune, Pape Diouf, président du club phocéen de 2004 à 2009 serait entendu non pas dans le cadre du transfert d’André-Pierre Gignac (il n’était plus au club lors de l’arrivée de l’ancien Toulousain), mais de celui de Souleymane Diawara à l’été 2009. Un détail interpelle les enquêteurs : Jean-Luc Barresi a touché 25% de commission lors de l’arrivée du défenseur sénégalais, indique Metronews. Pourtant, il n’a jamais été l’agent du joueur. Or, cet homme d’affaires traîne un passé trouble. En 2012, il a été condamé à quatre ans de prison pour extorsion de fonds…